#AttentatNice : anti terrorisme ? quand la DGSI traque les opposants à la #LoiTravail ? quand le MEDEF compare la CGT à DAESH ?

hollande fabius sarozy le terrorisme c'est leur monstreL’horreur à le 14 juillet. Un , à nouveau. Des dizaines de morts. L’horreur.

Après l’émotion, la solidarité avec les victimes, leurs familles, bien sûr la question se pose : comment un tel a-t-il été possible? Car depuis des mois, l’armée est déployée dans nos rues, la France est sous état d’urgence, donnant tout pouvoir à la police. Un état d’urgence une nouvelle fois reconduit alors qu’il n’empêche rien si ce n’est le rétablissement des droits démocratiques.

De fait, cet état d’urgence est avant tout un état d’urgence dirigé contre le mouvement social. Pour interdire des manifestations syndicales, assigner à résidence des militants écolos, des opposants à la .

D’ailleurs, alors que la menace terroriste est si élevée comment comprendre que la préfère utiliser une partie de ses moyens pour fliquer des opposants à la loi travail ? Comment comprendre que le gouvernement a préféré mobiliser les moyens de la police non pour protéger les français mais pour réprimer le mouvement social et imposer par la force une loi détruisant le code du travail dictée par la Commission Européenne ? une loi pourtant minoritaire jusque sur les rangs du parlement.

Comment ne pas voir cette haine de classe qui voit des responsables politiques et médiatiques de la classe capitaliste traiter de terroristes des syndicalistes pacifiques, à l’image du patron du MEDEF et des médias insultant la CGT de DAESH ? Et pourtant lors de l’attaque contre Charlie Hebdo c’est bien des compagnons de routes de la CGT qui ont été assassinés, Charb notamment.
Pourtant, c’est bien grâce aux efforts et à la mobilisation du mouvement social, des syndicalistes comme les militants CGT que notre pays disposent encore de services publics de santé, de secours, d’hôpitaux qui ont pu faire face avec courage à l’horreur de cette nuit du 14 juillet à Nice.

Comment ne pas rappeler ici les milliers de suppressions de poste de policiers sous les gouvernements Sarkozy, les milliers de suppressions de postes dans les hôpitaux etc. tous résultat de la politique d’euro austérité ?

Comment oublier les conclusions des rapports parlementaires sur les ratés de l’antiterrorisme ? comment ne pas entendre les alertes des juges antiterroristes sur une justice exangue ? Comment, surtout, oublier que depuis des années les gouvernements français, au coté de l’impérialisme américain s’appuyent sur les mouvements terroristes islamistes, de l’Afghanistan à la Libye en passant par la Syrie ?

S’emparant de l’horrible attaque de Nice, la droite extrême et l’extrême droite, LR et FN, déversent leurs discours nauséabonds tandis que le gouvernement n’est pas en reste, à nouveau la classe capitaliste tente de spéculer sur l’horreur et sur la peur. Mais personne ne doit oublier que le c’est leur monstre, le c’est bien le monstre de l’impérialisme, du capitalisme et de leurs guerres.



Syrie hollante terrorisme