Qui finance DAECH? Le Figaro reconnait que le commerce entre le bloc impérialistes et Daesh est voulu !

hollande fabius sarozy le terrorisme c'est leur monstre

C’est le Figaro qui le dit: quand il s’agit de blocus contre Cuba, la Corée du Nord, la , la Crimée ou le Donbass les impérialistes se moquent bien des vies civiles, mais par contre quand il s’agit de Daesh, ils évitent le blocus parce qu’ils se soucieraient des vies civiles

Nous citons:

Pour autant, les recettes de l’État islamique liées aux hydrocarbures n’ont pour autant pas été anéanties. À dessein:
stopper complètement le pétrole de plongerait les quelque 10 millions de civils «sous contrôle» dans l’incapacité de se déplacer, de travailler, de manger et de se soigner. ” Comment DAECH se finance ? le Figaro 23/03/16

Rappelons que les Etats Unis pour surveiller et interdire toute transaction en dollars à Cuba et maintenir un bloccus financier étranglant le peuple cubain mobilise plus de moyen qu’ils n’en mobilise pour surveiller l’ensemble des circuits financier du international.

Nouvelle source de financement révélée début mars par The Telegraph, Daech engrangerait environ 20 millions de dollars, chaque mois, en spéculant sur les marchés de devises du Proche Orient. Selon le récent rapport d’une sous-commission britannique, l’État islamique parvient à transférer des liquidités d’Irak vers des banques jordaniennes complices, qui spéculent sur le marché des changes, notamment sur le dollar américain qui a fortement augmenté ces derniers mois. Ensuite, ces banques jordaniennes font revenir l’argent et les plus-values blanchis vers l’Irak contrôlé vers les djihadistes.

D’où viennent ces liquidités? En fait, Daech est assis sur une montagne de cash, depuis que ses combattants ont volé l’équivalent de 430 millions de dollars à la Banque centale d’Irak en juin 2014, et alors que l’État islamique impose à hauteur de 50% les fonctionnaires irakiens (payés par Badgad!) qui travaillent sur ses territoires.

En Syrie, appuyé par la Russie, les forces de la république arabe syrienne font reculer Daech et son aux portes de Palmyre

A contrario de la collaboration plus ou moins avouée entre les capitales du camps impérialistes et leurs alliés Turcs et des pétro monarchie islamistes du Golfes avec Daech, sur le front en Syrie, l’armée de la république laique de syrie appuyée par l’aviation russe avance et serait désormais aux portes de Palmyre. Acculé, DAECH qui y achemine des renfort a ordonné l’évacuation de la ville.

Surnommée la “Perle du désert”, la cité antique de Palmyre -vieille de plus de 2.000 ans- est classée au patrimoine mondial de l’Humanité. Une large partie de son patrimoine a été détruit ou pillée dès le début de l’occupation par l’Etat Islamique de la ville.

Le directeur des Antiquités de Syrie Maamoun Abdelkarim a indiqué jeudi à l’AFP que deux des plus beaux trésors archéologiques que l’ a détruit à l’explosif, les temples de Bêl et Baalshamin, seront reconstruits sous la supervision de l’Unesco après la “libération prochaine” de Palmyre.

La reconquète de Palmyre ouvrirait la voie à l’armée syrienne vers Raqqa et pour repousser Daech vers la frontière irako syrienne.