Terrorisme : nouvelle saisie d’armes dans les milieux d’extrême droite .

Le Pen islamistes terrorisme insécurité affairesChacun entend jour après jour les vociférations de l’ appelant à mettre un terme à l’état de droit, soit disant au nom du plus de , et mettant en cause les français d’origine immigrés.

Ces vociférations trouvent un dangereux porte voix dans la fuite en avant fascisante du gouvernement Valls ne cessant de reprendre en choeur les unes après les autres les propositions liberticides du .

Pourtant, les chiffres et la réalité le prouvent, l’empilement des mesures plus liberticides que sécuritaires, l’installation d’un état d’exception n’a pas produit plus de sécurité. Mais moins de , assurément !

Et si les médias du grand capital ne cessent de désigner à qui mieux mieux des boucs émissaires parmi les immigrés, pourquoi y-a-il ce silence autour de la flambée des actes racistes ? En 2015, les actes racistes, notamment antisémites ou anti musulmans, ont bondi de 22%. Les actes anti musulmans ont triplés ! Ces derniers jours, c’est la façade d’une boucherie et d’un restaurant halal qui a été mitraillée à l’arme lourde à Propriano !

De nouvelles saisies d’armes dans les milieux d’extrême-droite.

C’est dans ce contexte que des perquisitions «dans les milieux de l’ultra-droite violente» en Gironde ont abouti, à l’interpellation de deux personnes et permis la saisie d’une trentaine d’armes et de munitions.

Deux personnes ont été arrêtées. La première perquisition a eu lieu à Belin-Béliet chez «un marginal d’une quarantaine d’années appartenant à la mouvance ultra-droite». Il «n’a pas été déféré devant le parquet parce qu’une expertise psychiatrique a été demandée», ajoute t on de source policière.

La deuxième perquisition a eu lieu à Libourne «chez son fils, âgé de 26 ans et un peu moins marginal, il était en formation depuis peu». Selon la source policière, cet homme a déjà été condamné pour avoir jeté un cocktail Molotov sur la mosquée de Libourne.

extrème droite arméeUne trentaine d’armes et plus de 200 kg de munitions

Au total, une trentaine d’armes et plus de 200 kilos de «munitions de tous types» ont été saisies, a-t-elle ajouté. La perquisition chez le père «a permis la découverte d’un arsenal de 29 armes, dont 13 armes longues et 16 armes de poing, ainsi que de 200 kilos de munitions de tous types et notamment du matériel permettant la confection artisanale de munitions à base de sulfate de potassium», a-t-elle détaillé.

La perquisition chez le fils «a donné lieu à la découverte de trois armes longues et de 300 munitions» qui n’étaient «pas autorisées ou déclarées», a-t-elle poursuivi. Une troisième perquisition s’est déroulée à Pessac «chez la compagne du fils, où l’on a retrouvé trois armes», a complété la source proche du dossier.

Mais qui aura entendu parler de cette menace terroriste ? menace plus qu’inquiétante lorsque l’on sait que d’après certaines information de presse, que les armes des attentats de janvier dernier auraient pu être fournies par ces mêmes milieux d’extrême-droite ! (lire ici)

D’après  : http://www.lerepublicain.net/saisies-d-armes-et-interpellations-dans-les-milieux-de-l-ultra-droite-en-gironde_43316/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=saisies-d-armes-et-interpellations-dans-les-milieux-de-l-ultra-droite-en-gironde