Porté par Ursula von der Leyen, qui fait illégalement de l’anglais la langue de travail unique des institutions européennes, le tout-globish de la mondialisation capitaliste se substitue de jour en jour à la langue de la République avec la complicité de Macron et des euro-gouvernements successifs. Rivale pseudo-patriote de Macron, Valérie Pécresse est une militante du globish et une adversaire déterminée du français, qu’elle déclare « en déclin ». Ne parlons pas d’Hidalgo qui a « vendu » la candidature de Paris aux J.O. en badigeonnant la Tour Eiffel de slogans débiles en globish..

Étant donné qu’aucun des candidats de gauche médiatiquement répertoriés ne lève le petit doigt pour défendre notre langue (on se souvient du tonitruant « PCF IS back » de Roussel…), l’avenir de cette dernière est entièrement dans les mains des militants du mouvement populaire.

C’est pourquoi le Prcf appelle à participer à l’hommage militant que l’association COURRIEL, présidée par Léon Landini et Georges Gastaud, rendra à notre langue le 15 janvier prochain à la Fontaine Molière de Paris, rue Richelieu à 15 h.

D’autres associations défendant la langue française et la souveraineté populaire, ont annoncé leur présence.

Le PRCF et la JRCF soutiennent cette initiative.