Retour aux années trente ? par Léon LANDINI

 

LeonLandini-b3cad

RETOUR AUX ANNEES 30 ?

Obama menace la Russie de lourdes représailles si elle prend des mesures afin que les néo-nazis au pouvoir à Kiev, suite à leur coup d’Etat appuyé par l’UE et les USA, n’envahissent pas la Crimée.

C’est vraiment scandaleux.

Alors que des dirigeants américains, français, allemands, anglais etc.. se sont rendus personnellement en pour soutenir les fascistes insurgés et, probablement, qu’ils les ont financés, voilà que les incendiaires revêtent les vêtements des pompiers et qu’ils menacent la Russie si elle prend des mesures afin que la Crimée, où 60 % de la population est russe, ne soit pas envahie par des fascistes soutenus et armés par la finance internationale.

Scandale également quand le FMI annonce qu’il est prêt à accorder un soutien financier à l’Ukraine, alors que d’autres pays européens crèvent dans la misère : voir la Grèce !

Il y a de quoi être révolté. Cela ressemble de plus en plus à 1941-42…

Pourtant, comme l’a dit Charles Tillon le 17 juin 1940 (un jour avant la déclaration de de Gaulle) : “nous sommes le nombre, nous sommes la force et nous vaincrons !”.

, ancien officier FTP-MOI, Grand Mutilé de guerre, torturé par la Gestapo, Médaille de la Résistance, Officier de la Légion d’honneur, président du .

Ukraine : Le "premier ministre" Arseni Iatseniouk en train de faire le salut nazi a droite Vitali Klitschko chef du parti national-libéral Oudar et à gauche Oleg Tiagnybok, leader du parti national-fasciste Svoboda

Ukraine : Le “premier ministre” Arseni Iatseniouk en train de faire le salut nazi a droite Vitali Klitschko chef du parti national-libéral Oudar et à gauche Oleg Tiagnybok, leader du parti national-fasciste Svoboda

Commentaire de lecteur “Retour aux années trente ? par Léon LANDINI

  1. Bernard B
    5 mars 2014 at 22:29

    Bonsoir. Il ya quelque temps déjà que je trouve que cette période à des relents de déjà vu: un président de la République qui pratique la même politique que Daladier en 1938-39; un anticommunisme féroce digne des années de la guerre, une propagande des médias qui aimerait nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Voilà qui ramène à 1939 avec la menace d’une guerre en plus. Il faut continuer le combat et rétablir au plus vite le programme du CNR. Amitiés. Bernard