Lens (62): Action unitaire contre l’agression programmee contre la Syrie

A l’appel du PRCF-62, le PCF-62, représenté notamment par Hervé Poly, le PRCF, avec Jean-François Maison (secrétaire départemental adjoint), la coordination communiste (William Roger), l’association S.O.S.-Gaza, ont pris la parole sur les marches de la préfecture.

Ensemble ils ont dénoncé la guerre programmée contre la Syrie et l’ caractérisée du gouvernement sarkozyste. Des syndicalistes de Liévin, le conseiller municipal PRCF Jean-Michel Padot (Blully-les-mines) et la conseillère municipale verte de Lens, Naceira Vincent, étaient présents.

Bien entendu, les participants sont favorables aux revendications démocratiques du peuple syrien (W. Roger a notamment cité les prises de position à ce sujet du PC syrien), mais ces revendications sont incompatibles avec l’appel de certaines forces syriennes ou prétendues telles au blocus, à l’ingérence et à la guerre étrangère contre leur propre pays

Comment en effet développer les libertés en étranglant la souveraineté nationale des peuples qui constitue leur cadre et leur socle nécessaire ? Comment imaginer que les puissances impérialistes, qui n’ont apporté que deuil et destruction en Irak, en Afghanistan et en , pourraient apporter la liberté à l’étranger alors qu’elles s’emploient à les stranguler chez elles (et c’est particulièrement vrai du pouvoir sarkozyste, le plus réactionnaire que la France ait eu depuis Vichy).

G. Gastaud, secrétaire départemental du PRCF, a rappelé que, selon Robespierre, « les peuples n’aiment pas les missionnaires bottés »
et que, selon Marx, « un peuple qui en opprime d’autres ne saurait être libre » : c’est donc bien la liberté du peuple de France que nous défendons AUSSI quand nous combattons la fuite en avant impérialiste contre les peuples du Proche-Orient impulsées par le belliciste Sarkozy et tous ceux qui le soutiennent dans la fausse gauche.

Tous les orateurs, notamment Hervé Poly, ont dénoncé le « deux poids deux mesures » de la prétendue « » qui diabolise la Syrie et l’Iran mais ferme pudiquement les yeux sur les énormes atteintes aux libertés en Arabie séoudite, sans parler du sociocide contre le , que poursuit jour après jour le gouvernement fascisant d’.

Les participants se sont promis de rester en contact permanent pour répondre sur le champ à toute escalade annonciatrice de .

Par ailleurs le PRCF travaille avec d’autres organisations, notamment le Comité Valmy, à un meeting sur les mêmes sujets en région parisienne.