Les CGT Goodyears Amiens Nord prennent la parole ce 19 avril au congrès de la CGT !

communiqué de la CGT Goodyear Amiens Nord.

Nous parlerons au Congrès

cgt goodyearDepuis une semaine le texte de contribution de la CGT Goodyear au 51e Congrès de la CGT est diffusé partout dans le syndicat. Il a déjà recueilli des milliers de signatures de militants et de responsables de la CGT venant de toutes les fédérations, de toutes les unions départementales, de centaines d’unions locales et de syndicats d’entreprise en France (pour consulter le texte et les signataires électroniques http://www.retraitloitravail.com/confede).

Ensemble les signataires veulent une nouvelle orientation et d’abord que notre congrès à Marseille décide d’organiser à Paris une manifestation d’une ampleur sans précédent pour imposer le retrait de la loi El-Kohmri.

Il est de la responsabilité historique de la CGT de :

fixer la date d’une manifestation nationale de rassemblement à Paris de préparer matériellement la convergence de tous celles et ceux qui souhaitent former ensemble un cortège de plus d’1 million de personnes capables d’imposer le retrait de la loi travail

A ce jour, la direction confédérale ne souhaite pas que nous puissions intervenir en séance plénière avant les votes du Congrès. Est-il vraiment indispensable d’ajouter inutilement de la discorde entre nous, alors que nous assistons au spectacle honteux du reclassement de Thierry Lepaon par Francois Hollande ? Une récompense pour service rendu ? Le même François Hollande qui par ailleurs demande à ses procureurs de nous jeter en prison.
De toutes les façons, il n’est pas imaginable que les délégués ne puissent pas nous entendre avant de voter le texte d’orientation de notre syndicat.

Si nous voulons témoigner devant le Congrès de notre condamnation à des peines de prison ferme et dénoncer la criminalisation de l’action syndicale qui accompagne le projet de démolition du code du travail, c’est pour que les délégués puissent en tenir compte dans les textes qu’ils vont adopter !

Tous les congressistes savent que la répression qui s’abat sur ceux qui résistent dans les entreprises et au delà doit être au centre des débats à Marseille, au centre de la riposte que proposera le 51e congrès.

Nous avons donc décidé de venir prendre la parole devant les délégués à Marseille avant le vote sur l’orientation.

Si aucune date ne nous est proposé nous informons d’ors et déjà nos camarades que nous serons présents au congrès le mardi 19 avril à 15h, pour prendre la parole, accompagnés d’autres militants également poursuivis parce qu’ils ont lutté et défendu leurs droits.

C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des délégués à nous soutenir pour que nous puissions parler devant eux.

La CGT Goodyear

Discours de Mickael Wamen le 4 février 2016 à Paris