Révélant l’état explosif dans lequel se trouve la France, la campagne électorale s’emballe [communiqué du PRCF

Citoyen(ne)s, travailleuses et travailleurs,

La droite pseudo-« républicaine » se démasque :

Le cupide -Thatcher veut saquer la Sécu, les retraites, les services publics (hôpitaux, Education nationale, personnels municipaux, etc.), les statuts et les conventions collectives, revenir au 39 h payées 35 et sous-payer les heures sup… tout en supprimant l’impôt sur la fortune et en gavant les super-riches (comme lui !) de cadeaux fiscaux ! Ce serait folie pour un travailleur de voter pour ces LR, Fillon, Juppé, Sarko, qui sont les carpettes du MEDEF, des milieux intégristes et des grandes fortunes !

Macron ne vaut pas mieux

Durant quatre ans, ce poulain de Rothschild, ex-ministre des finances de Hollande, a appliqué l’euro-austérité, bradé Alsthom et promu l’ « ubérisation » du travail (casse des acquis sociaux). Ce valet de Merkel qui court à Berlin discourir en anglais dans le cadre des élections françaises, veut dissoudre la France dans l’Europe germano-américaine en enterrant le Non français à la constitution européenne !

(PS), ex-ministre de Hollande lui aussi, est partisan de l’Europe fédérale et de l’OTAN qui prépare la guerre contre la Russie. Mais dans le cadre de l’UE, ce verrou totalitaire du capital, le programme « social » d’ est pur verbiage. Assez de ce PS qui se fait élire à gauche pour gouverner ensuite à droite !

 

Quant à la « France en ordre » de Mme , elle mène à la dictature fasciste contre les cités populaires et les syndicats ouvriers.

En réalité, les faux patriotes du FN héritier de Vichy se moquent de  notre souveraineté : ils subordonnent la sortie du maudit euro au feu vert de Berlin (la « sortie concertée de l’euro » est un non-sens) ! Ouvriers, ne suicidez pas votre classe en soutenant ce FN qui hait la France de 1789, du Front populaire et de la  Résistance. Le racisme, la matraque et la guerre civile entre « communautés » ne doivent pas déshonorer la France aux yeux du monde entier !

C’est pourquoi le PRCF appelle les citoyens épris de progrès, d’indépendance nationale et de paix à :

Voter Mélenchon,

le candidat opposé à Hollande, qui veut réduire les inégalités, rompre avec l’OTAN et poser la question d’une sortie par la gauche de l’UE du capital (« l’UE, on la change ou on la quitte »). Certes nous, militants franchement communistes, voulons aller plus loin que Mélenchon : sortir sans retard de l’UE, nationaliser les secteurs-clés de l’économie et briser la domination capitaliste sur la France. Mais dans l’immédiat, utilisons le vote Mélenchon pour ouvrir l’espace politique progressiste indispensable aux luttes sociales.

 

Relancer sans attendre les luttes «  et en même temps »

 

pour l’emploi stable, la ré-industrialisation du pays, les salaires, les services publics, la protection sociale, le logement ;

Aider le PRCF à reconstruire un vrai parti communiste en France

un parti d’avant-garde ancré dans le monde du travail et dans la jeunesse, un parti révolutionnaire et marxiste-léniniste alliant le drapeau rouge au drapeau tricolore. C’est urgent pour sortir notre pays de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme et construire une société vraiment humaine débarrassée de l’exploitation de l’homme par l’homme.  

Soutenez le PRCF, rejoignez son combat révolutionnaire !


Télécharger le tract de la campagne du PRCF : diffusez le !

4 pages programmeV2 161220 janvier 2017

Tract PRCF mars 2017