Léon Landini, résistant FTP MOI, président du PRCF

En toutes circonstances le PRCF utilisera toutes ses forces en faveur de la Paix, mais cela ne l’empêchera pas d’être réaliste sur les évènements en cours.

Pour cela revenons au début de ces évènements désastreux qui semblent aujourd’hui avoir été oubliés par tous nos médias.

Au départ, il ne s’agissait pas pour les Russes que d’obtenir à ce que sa voisine, l’Ukraine fascisante, ne soit pas intégrée dans l’OTAN, car cela représentait pour eux un danger permanent à leurs frontières.

Malgré les nombreuses rencontres, physiques ou téléphoniques de Poutine avec divers responsables gouvernementaux membres de l’OTAN, il n’a pas été possible de leur faire changer d’avis, le danger se devait de rester aux frontières de la Russie.

DANGER en effet, si l’Ukraine était membre de l’OTAN, à la suite de diverses provocations en venait aux mains avec la Russie, tous les adhérents de l’OTAN, bon gré mal gré se trouveraient dans l’obligation de soutenir l’Ukraine et cela aurait des risques d’entraîner une guerre mondiale.

Aujourd’hui, si tous les commentateurs sont scandalisés par l’invasion de l’Ukraine ils oublient volontairement le début de cette guerre.

Sans vouloir avec aveuglement soutenir la Russie, une analyse saine de cette situation nous contraint à dire que cette guerre a plus ou moins été créée volontairement.

Cela étant nous le répétons avec force : En toutes circonstances le PRCF utilisera toutes ses forces en faveur de la Paix !

A lire : le communiqué du Secrétariat National du PRCF (cliquez ici)