ENSEMBLE COMBATTRE LA FASCISATION – déclaration du PRCF

PRCF serpent fasciste 2 FRAPP eurofascsime front populaireL’immense et très combative manifestation intersyndicale du 14 juin a donné lieu à de scandaleux comportements policiers : au lieu de cadrer les provocateurs, soi-disant autonomes, venus pour casser et discréditer le mouvement, les forces de police ont préféré intimider et menacer les manifestants syndicaux, compliquer au maximum l’accès des militants à la manif. Les casseurs, isolés du cortège par la police et placés à l’avant de la manif, ont eu toute latitude pour détruire sans que la police les mette hors d’état de nuire. En revanche, c’est sur les dockers CGT que les grenades lacrymogènes sont tombées. Comme par hasard aucun des casseurs de vitres de l’hôpital Necker n’a été interpellé. ..
La logique est alors de se demander : à qui le crime profite ?

La réponse a très vite été apportée par les déclarations liberticides de et du pyromane politique MEDEF accusant la victime principale des déprédations, la CGT, et la menacant d’interdire les futures manifestations anti . Aussitôt, les fascisants leaders de la droite “républicaine” ont surenchéri en appelant de facto à casser la CGT. Aucun des grands médias prives ou “publics” n’a mené d’enquête indépendante, tous se sont aussitôt mués en accusateurs de la CGT en cachant le fait principal: près d’un million de manifestants à Paris et avant tout des ouvriers.

Le PRCF affirme sa totale solidarité avec la CGT et l’intersyndicale. Il appelle à poursuivre l’action avec encore plus de détermination.
Il n’est plus temps de mégoter sur la fascisation en France comme le font encore trop de mouvements de gauche qui nient l’évidence.

Les affrontements de classes entre l’oligarchie et le Parti Maastrichtien Unique qui détruit les acquis et la nation sont de plus en plus violents. Le n’est que la pointe avancée de cette fascisation qui englobe l’ensemble des partis Maastrichtiens.

Il est urgent que les forces franchement communistes,  progressistes et antifascistes passent ensemble à la contre-offensive en constituant un front antifasciste patriotique, populaire et écologique, tourné à la fois contre la fascisation et contre l’euro-désintegration capitaliste de la France qui est le ventre fécond dont ressurgit la bête immonde.

PRCF – 16 juin 2016