Au-delà des divergences tactiques, à l’opposé des polémiques, ouvrir le débat et rassembler les communistes dans l’action !

Au lendemain du vote des adhérents du PCF pour choisir leur base commune, un vote qui a vu le texte de la direction Laurent arrivé second sans que pour autant une majorité claire ne se dégage, l’heure n’est pas à la polémique entre communistes. Car c’est bien le risque de ces périodes de campagne qui, parfois, échauffent les esprits. Bien sûr, il peut y avoir et il y a des divergences tactiques, quant à la façon de mener la lutte pour la . Cependant, il serait dangereux, à la faveur des naturelles montées en pression de congrès, de se laisser opposer et de perdre de vue, aussi bien le chemin et les combats menés ensemble que la responsabilité des communistes dans les luttes et dans la reconstruction d’un vrai et solide , ce parti des travailleurs qui fait tant défaut dans notre pays. C’est pourquoi chaque communiste, qu’il appartienne à une organisation ou non, qu’ils soit ou non encarté au , peut compter sur la mobilisation totale du PRCF pour agir tout de suite et maintenant pour rassembler dans l’action les communistes et avec eux la classe des travailleurs, comme celui-ci s’emploie à le faire inlassablement au quotidien.

Camarades de FVR le PCF, n’insultez pas vos camarades

Le PRCF s’est exprimé clairement sur la préparation du congrès du PCF et sur ses enjeux, en analysant les différents textes proposés pour ce congrès. Il ne partage pas la position des camarades du réseau FVR le PCF qui ont soutenu, au coté d’André Chassaigne et de rénovateurs de la commission économique, le “Manifeste”. Nous avons expliqué cela dans un texte de fond, dont chacun peut prendre connaissance sur initiative-communiste.fr. Le débat doit être fraternel et constructif loin des polémiques stériles qui dans certains cas utilisent l’insulte en lieu et place de l’argument raisonné.

Ne souhaitant pas envenimer les choses alors que nous subissons une attaque frontale et violente de Macron-MEDEF-UE et qu’il faudra bien parvenir un jour ou l’autre, et le plus tôt sera le mieux, à l’unité d’action entre nous, le PRCF propose qu’ensemble, sur la base de ce qui nous est commun, à savoir les quatre sorties, nous puissions débattre sereinement. Les faits, l’histoire et les masses, trancheront nos divergences tactiques

Posons les questions politiques de fond

C’est pourquoi l’heure n’est pas à la polémique, mais à faire progresser les questions de fond que chaque communiste se pose. Et notamment les questions suivantes, incontournables.

  • Oui ou non, le PCF va-t-il enfin se prononcer pour une rupture totale avec l’UE-euro-OTAN dans la perspective du socialisme pour la France, et ainsi claquer la porte du PGE ?
  • Oui ou non, une autocritique en règle de la “” catastrophique va-t-elle être engagée ?
  • Oui ou non, le PCF va-t-il appeler à construire “le tous ensemble en même temps” en désavouant le “dialogue social” délétère des directions syndicales?
  • Oui ou non, le PCF va-t-il continuer de se mettre derrière Brossat aux Européennes, le faire-valoir d’Anne Hidalgo, et faire campagne pour rester dans l’UE et dans l’Euro ?
  • Oui ou non, le PCF va-t-il dire clairement, non pas seulement ses critiques à l’égard de Mélenchon, qui jusqu’ici reste à gauche du PCF, mais s’engager, y compris aux législatives et aux sénatoriales, à ne plus s’allier avec le PS ?

Le débat doit s’ouvrir, et c’est pourquoi à son niveau le PRCF tient à rappeler les initiatives politiques à prendre pour défendre la classe ouvrière et le peuple travailleur comme notre “Tour de France” du Frexit progressiste lancé à Lyon et où des camarades du Réseau ont pu fraternellement intervenir.

Au-delà des questions de congrès du PCF, pour la paix, la solidarité internationaliste, contre l’eurofascisation qui s’accélère, au coté des travailleurs en lutte contre l’euro- destruction du pays, de ses capacités de production de ses services publics, au coté des syndicalistes de classe, il y a beaucoup à faire, ensemble, tout de suite et maintenant, pour tous les communistes. Les militants franchement communistes du PRCF et leur organisation sont mobilisés en ce sens, et ils invitent à l’action tous les communistes, comme nous l’avons réussi à bien des occasions tout au long de ces dernières années.