Attaque à Saint Etienne du Rouvray : Communiqué du PRCF #terrorisme #SaintEtienneduRouvray

A Saint-Etienne-du-Rouvray, un prêtre a été assassiné et une personne est grièvement blessée à la suite d’une attaque commise dans une église par deux assaillants se réclamant de qui ont – munis d’armes blanches – pris en otage le prêtre, et les 5 autres personnes présentes.
Tous les citoyens de notre pays quelque soient leurs convictions philosophiques ou religieuses sont touchés par cet acte ignoble.

Cet événement tragique confirme les analyses portées par les militants communistes du PRCF (lire le communiqué ci-dessous) qui appellent à en tirer les conséquences : cesser une politique extérieure aventuriste et belliciste. Cesser un état d’urgence inutile et dangereux pour les libertés démocratiques. Lutter contre le et les causes du .

Logo PRCF 320 320Le PRCF exprime sa solidarité aux proches  et aux chrétiens frappés par l’horrible dont a été victime un prêtre et sa communauté en pleine messe.

Faisant suite au massacre de Nice, le sauvage assassinat perpétré dans une église de Normandie à l’encontre de personnes engagées dans le dialogue inter communautaire vise clairement à mettre en place un climat de guerre civile dans notre pays. Ces actes monstrueux à répétition sont d’autant plus dangereux que, dans les rangs du FN et des LR, encouragées par les pratiques liberticides de Valls, des forces de fascisation poussent à la liquidation des libertés démocratiques.

Dans ces conditions il faut évidemment renforcer la traque des individus ignobles capables de commettre de tels actes, soutenir les victimes sans faillir aux règles de la laïcité et à l’anti racisme républicain, modifier radicalement la politique internationale de la France pour faire en sorte que sous la direction de l’ONU , et en cessant de déstabiliser Damas et de menacer la Russie l’organisation fanatique DAECH créé par l’Arabie saoudite soit éradiquée.

Quant aux travailleurs ils doivent poursuivre leur lutte contre la casse sociale car le tous ensemble pour le progrès social resté le meilleur antidote aux entreprises croisées de l’ et de ses créatures échappées pour mettre le monde et la France à feu et à sang.

– 26/07/2016


The PRCF expresses its total solidarity to relatives and Christians affected by the horrific attack suffered by a priest and its community during mass .

After the Nice massacre perpetrated brutal murder in a church of Normandy against those involved in the inter-community dialogue is clearly intended to establish a climate of civil war in our country. These monstrous repeated acts are even more dangerous considering the fact that in the ranks of the FN and RS, encouraged by the draconian practices Valls, the forces of fascism are encouraging the liquidation of democratic freedoms.

Under these conditions, it is obviously necessary to strengthen the tracking of  thses ignoble ndividuals able to committed such acts, to support victims without failing the rules of secularism and republican anti racism, to radically change international policy of France to ensure that under the leadership of the UN, and ceasing trying to destabilize Damas and threaten Russia, fanatical organization DAECH created by Saudi Arabia is eradicated.

As for the workers they need to continue their fight against social destruction because the “all together” for social progress remained the best antidote againt the business crusaders of imperialism and their glimpses creatures putting the world and France in fire and blood.

Statement of the PRCF – 07-22-16