14 juillet 2020 : le PRCF au cœur des luttes parisiennes.

En ce mardi 2020, le Pôle de Renaissance communiste en France (PRCF) et les Jeunes pour la Renaissance communiste en France (JRCF) se sont mobilisés et ont participé activement à la populaire partie de République à destination de Bastille, aux antipodes de la promenade royale de Macron et son épouse, la reine, dans le jardin des Tuileries. Le stand du PRCF a suscité l’attraction des manifestants (personnels soignants, syndicalistes de combat, Gilets jaunes, etc.) qui ont massivement pris des autocollants (« Brisons les chaînes de l’Union européenne ! » et « Retrait de la contre-réforme des retraites ! ») favorablement accueillis, au même titre que des centaines de tracts Anticorps en soutien aux soignants et des tracts appelant à la participation au rassemblement organisé à Bastille à 18 heures dans le cadre de l’appel du 29 mai 2020 ; en outre, 9 numéros d’ÉtincelleS, spécial Histoire, ont été vendus, ainsi que des brochures avec les chants révolutionnaires, le programme « Pour de nouveaux Jours heureux » et du centenaire de la fondation de l’Internationale communiste, tandis que les drapeaux rouges et tricolores, liés comme au temps de la Commune, du Front populaire et du CNR, flottaient ensemble.

            Puis à 18 heures a eu lieu le rassemblement devant la colonne de Juillet , rassemblement auquel ont participé des militants du PRCF, des clubs Penser la France et de nombreux curieux intéressés par l’appel du 29 mai 2020. Sont intervenus Jean-Luc Pujo pour les clubs Penser la France, Gwenaëla Caprani pour le collectif Citoyens souverains et Fadi Kassem pour le PRCF, avant de clôturer le rassemblement en entonnant la Marseillaise et l’Internationale.

Dans un contexte difficile (une horde de CRS encerclait la place de la Bastille), les interventions – devant les drapeaux rouges et tricolores associés – ont été chaleureusement saluées avant un buffet amical.

            Ce , 85 ans après la naissance manifeste du Front populaire dans la rue, nécessite d’être réitéré dans les années à venir, pour défendre la République une et indivisible, sociale et laïque, souveraine et démocratique, fraternelle et pacifique, face aux forces contre-révolutionnaires – Macron-Philippe-Castex et leurs laquais, le prétendu « Rassemblement national » et les faussaires « Républicains », mais également les eurobéats « socialistes » et « écologistes » et les forces gauchistes crachant sur la souveraineté nationale et populaire… conquête révolutionnaire par excellence ! – et pour rappeler que le 14 juillet est avant tout une journée révolutionnaire pour exprimer la colère populaire et patriotique, antifasciste et anti-européiste. Après le succès du meeting numérique du 29 mai 2020, après ce 14 juillet 2020 porteur d’espoirs pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent en finir avec l’euro, l’UE, l’OTAN et le capitalisme exterministe, le PRCF appelle d’ores et déjà à se retrouver dans des initiatives futures, et notamment en vue du 20 septembre (la date précise sera communiquée plus tard), jour de la victoire révolutionnaire et patriotique de Valmy et jour où la souveraineté populaire a failli gagner lors du référendum portant sur le traité de Maastricht (200 ans jour pour jour après Valmy).

            Face à l’euro-dissolution de la France et de la République, face à l’euro-démantèlement des services publics, face à l’euro-destruction des conquêtes sociales et démocratiques, face à l’euro-fascisation qui arase les libertés publiques et démocratiques, le PRCF continuera, tout en œuvrant à l’indispensable renaissance d’un Parti communiste franchement marxiste-léniniste, à construire l’indispensable rassemblement antifasciste et anti-européiste, patriotique et internationaliste, populaire et écologiste, en s’adressant à toutes les forces communistes, franchement insoumises et gaullistes sincèrement antifascistes, aux syndicalistes de combat, aux Gilets jaunes et aux travailleurs, aux intellectuels et artistes progressistes, et plus généralement à tous les citoyens désireux de reconquérir la souveraineté populaire, l’indépendance nationale et tous les droits et progrès sociaux et démocratiques sans cesse détruits par l’euro, l’UE, l’OTAN et le capitalisme exterministe, afin de conduire la France, la République et l’ensemble des travailleurs et des citoyens vers de « nouveaux Jours heureux ». L’urgence est vitale face au scénario cauchemar rêvé par les éditocrates corrompus d’un second tour Macron-Le Pen en 2022 : rejoignez l’appel du 29 mai 2020 et adhérez au PRCF !

            Plus que jamais, pour s’en sortir, il faut en sortir : PROGRESSISTE !

FK pour www.initiative-communiste.fr

Commentaire de lecteur “14 juillet 2020 : le PRCF au cœur des luttes parisiennes.

  1. 17 juillet 2020 at 14:44

    le PRCF seule mouvement souverainiste de gauche qui as une existence reelle sur le terrain! comparez au POI au PARDEM et REPUBLIQUE SOUVERAINE.