Macronite : que faire contre ?

Comment faire pour lutter contre la macronique, cette terrible affection qui réduit les salaires, les libertés pour remplir les coffres des actionnaires du CAC40 ?  dossier spécial avec nos amis du blog rupture tranquille.

Tout d’abord, être modeste et reconnaître l’ampleur et la
forte virulence de la macronite:

Il s’agit d’une mutation d’une “sympathie du capital” en
“capital de sympathie”

( j’aime bien cette formule, je la laisse libre de droit…)

Évidemment, certains écosystèmes sont plus favorables que d’autres à son développement :

comme le relève Acrimed :

 

Ne me demandez pas pourquoi, c’est décrit ici :

Alors que faire contre la macronite ?

Les digues précédemment mises en place ici même se sont
avérées trop fragiles…

Alors place à notre linguiste préféré, Bernard Gensane…

 

En picard, “macron” c’est l’entremetteur. Du néerlandais makeläre, courtier, dérivé de makeln “trafiquer”, de maken, “faire”. 

Madame Macron est née “Trogneux”. En picard : celui qui fait la trogne, le ronchon.

VSD, qui esthétise et construit du vent et des couchers de soleil, savait-il cela ?


A lire également :

2 Commentaires de lecteur “Macronite : que faire contre ?

  1. 9 mars 2017 at 08:12

    “macronique” : donc, selon vous, cela deviendrait chronique ?

  2. 9 mars 2017 at 08:20

    Tiens, tant qu’on y est : il semblerait que les labos Servier travaillent aussi sur la macronite…

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170308.OBS6279/isf-las-vegas-servier-les-affaires-qui-embarrassent-le-candidat-macron.html

    Je sais, je ne suis pas drôle…