Répression contre l’inspecteur du travail Antony SMITH : le régime Macron dans toute son horreur !

Non content de brader la France aux appétits voraces du grand capital, de casser toujours plus les services publics, le code du travail, les retraites, la sécu… voilà que le régime Macron persécute les fonctionnaires qui n’ont fait que leur travail ! C’est le cas d’Anthony Smith, inspecteur du travail, suspendu depuis près de 100 jours pour avoir osé faire appliquer les consignes sanitaires, à savoir assurer la sécurité des travailleurs dans une entreprise, en pleine pandémie de !

Et ce cas n’est pas isolé puisque, depuis, un salarié de Pôle Emploi a subi le même sort pour avoir indiqué quels étaient leurs droits aux personnes au chômage qu’il conseillait, que toute la clique gouvernementale, accompagnée de serviles dirigeants syndicaux, a dénoncé une décision de justice (!) dans le cas de l’usine Renault à Sandouville et que ce régime criminel réprime toujours plus Gilets jaunes et syndicalistes à coups de lacrymogènes et de LBD.

Quelles seront les prochaines étapes de cette escalade? La suspension des contrôleurs des impôts qui osent rectifier les résultats des sociétés ? La suspension des agents de la concurrence qui osent protéger les consommateurs sur les arnaques de certaines sociétés ? Les professeurs qui osent apprendre à leurs élèves que la France doit sa libération aux combattants de Stalingrad? Ou mieux, la suspension des policiers qui enquêtent sur les « démêlés judiciaires » de certains de nos ministres ?

Dans ce contexte, face à un régime de plus en plus fascisant, état sur lequel nous ne cessons d’alerter, le PRCF apporte tout son soutien à Anthony Smith.

Alors, signez et faites signer la pétition de soutien pour la réintégration immédiate de ce fonctionnaire.

No pasaran !

commission luttes du PRCF – 22 juillet 2020

Communiqué de presse 21 juillet 2020

Après 97 jours de suspension Anthony Smith, inspecteur du travail dans la Marne, était cet après-midi reçu par les services du Ministère du travail lors d’un conseil de discipline. 
En marge de ce conseil de discipline des centaines de personnes sont venues apporter leur soutien à Anthony Smith et exprimer leur attachement au métier d’inspectrices et d’inspecteurs du travail lourdement attaqué depuis des années.
C’est avec une immense colère que nous apprenons ce soir que le Ministère du travail propose deux sanctions à l’encontre d’Anthony Smith. À savoir soit une exclusion de 3 mois soit une mutation d’office. La décision revient désormais a la ministre.
Cette proposition est absolument scandaleuse alors même qu’aucune charge ne repose sur Anthony Smith. En réalité la seule chose dont Anthony soit coupable c’est d’avoir fait correctement son travail !  Nous ne laisserons pas faire ! 
Le comité de soutien d’Anthony Smith appelle à poursuivre et à amplifier la mobilisation pour obtenir l’abandon total des poursuites et sa réintégration sans sanction !