Mobilisation record avec près de 2 millions de manifestants : le #PlanMacron doit être retiré ! #grève17décembre #GreveGenerale

C’est une journée de record. Le chiffre des 2 millions de manifestants est approché. La dans les transports est massive à la SNCF, la RATP, comme dans les ports.

Les TGV, TER, RER et métros sont désormais à l’arrêt depuis 12 jours.

La grève dans l’Éducation Nationale est énorme, avec près de 2 enseignants sur 3 en grève dans le secondaire, plus de 1 sur 2 dans le primaire.
L’intersyndicale pour le retrait du plan Macron a réussi à frapper un grand coup en mobilisant plus que la journée record du 5 décembre. Et les images parlent d’elles-mêmes. La CFDT comme l’UNSA et la CFTC ont fait un flop retentissant, leurs manifestations étaient vides.

L’heure est à poursuivre la mobilisation, jusqu’au retrait total de la contre- par points. L’heure est à dénoncer ses commanditaires, l’Union Européenne du Capital qui en a donné l’ordre à son homme de main, Macron, dans ses recommandations écrites de juillet 2019.

Tous ensemble, unis et déterminés, les travailleurs gagneront.

Les : 1 800 000 manifestants dans 260 manifestations

  1. : 350 000
  2. Marseille : 200 000
  3. Toulouse : 120 000
  4. : 70 000
  5. Lyon : 45 000
  6. Nantes : 40 000
  7. Rouen : 35 000
  8. Lille : 30 000
  9. Le Havre : 30 000
  10. Grenoble : 30 000
  11. Rennes : 20 000
  12. Montpellier : 25 000
  13. Amiens : 20 000
  14. Caen : 20 000
  15. Clermont Ferrand : 20 000
  16. Saint Etienne : 20 000
  17. Brest : 20 000
  18. Albi : 15 000
  19. Limoges : 15 000
  20. Toulon : 15 000
  21. Avignon : 15 000
  22. Perpignan : 15 000
  23. Nîmes : 15 000
  24. Tours : 15 000
  25. Valence : 15 000
  26. Pau : 14 000
  27. Nice 10 000
  28. Niort : 10 000
  29. Tarbes : 10 000
  30. Béziers : 10 000
  31. Saint Nazaire : 10 000
  32. Nancy : 10 000 (média)
  33. Bayonne : 8000 (média)
  34. Cherbourg : 9000
  35. Le Puy en Velay : 8000
  36. Quimper 7000
  37. Lorient : 7 000
  38. Angers : 6000 (police)
  39. Metz : 6500 (médias)
  40. Besançon : 6 000
  41. Dijon : 6000
  42. Blois : 6 000
  43. Chateauroux : 5 000
  44. Mulhouse : 5000
  45. Reims : 5000
  46. Périgueux 5000 (police)
  47. Valencienne : 4500
  48. Boulogne sur Mer : 4500
  49. Charleville Mézières : 4000
  50. Rodez : 4500 (police)
  51. Le Mans : 4400 (médias)
  52. Epinal : 4000
  53. Orléans : 4000 (police)
  54. Chambéry : 4000 (police)
  55. Angoulême : 3800 (police)
  56. Carcassonne 3500
  57. Narbonne 3500
  58. Troyes : 3000
  59. Montélimar : 3000
  60. Belfort : 3000
  61. Alès : 3000 (médias)
  62. Vannes : 3000 (Police)
  63. Auch : 2000 (Police)
  64. Agen : 2000 (média)
  65. Digne : 1900 (Police)
  66. Privas : 1500
  67. Calais : 1500 (médias)
  68. Draguignan : 1200 (Polices)
  69. DOuai : 1000 (médias)
  70. Abbeville : 800

Police indique un chiffre de la police, médias un chiffre de la presse local ne précisant pas la source

Reportage photo d’IC dans les manifestations avec les manifestants du PRCF

Marseille

Énorme manifestation à Marseille s’étendant sur plusieurs kilomètres, allant de la Canebière au rond point du Prado. Un cortège réunissant une large intersyndicale mais essentiellement constitué des travailleurs rassemblés dans la lutte par la CGT. La CFTC n’a mobilisé que quelques dizaines de manifestants. La CFDT à peine moins.

Les cheminots

Les salariés en lutte contre la répression de l’hotel Intercontinental

Le PRCF dans la manifestation

Partout dans la manifestation, les drapeaux de la FSM

Enseignants, pompiers, salariés du privé, tous ensemble pour le retrait du plan Macron

Le Prado déborde de monde

Bordeaux

Nice

15 000 manifestants déterminés. Le PRCF bien présent, ainsi que l’Union des Syndicats de Monaco avec la solidarité de la Fédération Syndicale Mondiale

500 tracts distribués

Albi

Sur le Tarn, une journée qui a commencé à 5 h du matin avec une action interpro cheminots, enseignants, hospitaliers, postiers, 200 personnes pour un blocage et une AG (voir photos) devant la gare.

Puis transfert vers le lieu de départ de la manif avec nouveau blocage, pique nique géant. Le cortège de 15000 personnes s’est ensuite élancé. A noter une atmosphère encore plus combative que les manifs précédentes. Ce sont la Fonction Publique et les Services Publics qui ont fourni le gros du cortège (grève majoritaire encore dans l’éducation). Les cortèges de la CFDT et UNSA étaient très petits, à l’inverse de celui de la CGT très très très long
À Castres s’est déroulée une manif de plus de 1000 personnes.

le PRCF présent a distribué plusieurs centaines de tracts.

Amiens

20 000 manifestants à Amiens, c’est une manifestation record. Le PRCF 80 y était présent.

De même qu’à Abbeville : manifestation de 800 personnes tout de même pour une ville de cette taille

ô

En Bretagne aussi le PRCF était mobilisé, par exemple l’ARC 29 aux côtés des travailleurs de l’Arsenal de Brest, dans une très grosse manifestation.

Charleville Mézières

Le PRCF présent aussi dans les Ardennes au sein d’une manifestation forte de 4000 personnes.

les manifestations en direct des réseaux sociaux avec @PRCF_

Dans le Tarn à Albi :

Publiée par PRCF-29 sur Mardi 17 décembre 2019

À Nantes

À Grenoble :

À Amiens

À Toulon :