Le PRCF soutient et fait entendre ceux qui luttent – l’info lutte de juillet 2021

1 – Le PRCF soutient et fait entendre ceux qui luttent

  • Table ronde : l’avenir du syndicalisme de Classe

Le PRCF a été à l’initiative d’une visio-conférence à l’occasion de laquelle Fadi Kassem, co-secrétaire national du PRCF et porte-parole de l’alternative rouge-tricolore a eu la possibilité de débattre avec Stéphane Sirot (historien, spécialiste des luttes et du syndicalisme), Habib Hamdoud (secrétaire de l’UL CGT de Tourcoing), Bérenger Cernon (syndicaliste CGT cheminotsParis Gare de Lyon) et Jean-Pierre Page (ancien responsable international de la CGT, auteur de CGT pour que les choses soient dites).

Lors de cette rencontre, ont été évoquées les perspectives du syndicalisme de classe à la CGT ainsi que la réponse politique que propose le PRCF avec l’alternative rouge-tricolore au démantèlement de tous les biens, acquis et repères de la classe ouvrière.

Ce mois ci, les entretiens du PRCF avec des travailleurs et syndicalistes mobilisés :

  1. Monaco : grève et manifestation pour défendre la limite hebdomadaire du temps de travail.

Ce 30 juin 2021, plus de 200 personnes, dont certains étaient en grève, n’ont pu manifester devant le Conseil National ( monégasque), comme les y avaient invités l’Union des Syndicats de Monaco (USM) et l’Union des Retraités de Monaco (URM), mais sont restés au pied du Rocher de Monaco durant plus de deux heures, les agents de la sureté publique bloquant de fait la montée vers celui-ci.

  1. 100% de grévistes au Médipôle de Lyon Villeurbane, la réanimation à l’arrêt.

Dès le 7 juin dernier et au regard des blocages face à leurs revendications, un appel à la grève a été lancé au Médipôle Lyon-Villeurbanne. Sans effet. En conséquence la grève a repris avec force ce mercredi 23 juin 2021 dans cet hôpital privé. “Quasiment 100 % du personnel de réanimation est en grève depuis le 23 juin, et aussi 100 % des salariés de nuit”, explique Khadija Kamal, déléguée syndicale CGT et infirmière au Médipôle.

Nos camarades du PRCF 69, correspondants Luttes pour Initiative Communiste sont allés à la rencontre des personnels de santé mobilisés pour leur apporter tout à la fois le soutien des communistes du PRCF, et faire entendre leurs revendications.

  1. La lutte paye : en grève, les travailleurs d’Arc-en-Ciel à Lyon Perrache obtiennent satisfaction.

La lutte a payé pour les travailleurs du de la gare routière de Lyon Perrache : leur délégué syndical S. Barbouchi explique à Initiative communiste : “Après neuf jour de grève et deux réunions et enfin l’intervention de M. RENUCCI (directeur à la métropole de Lyon),  il était décidé que notre harceleur n’est plus sur la gare de Perrache”

En plus du départ de l’agent problématique, les grévistes d’Arc-en-Ciel ont obtenu de leur direction ce vendredi le paiement de leurs jours de grève.

Le PRCF 69 s’est joint aux grévistes pour célébrer la victoire.

  1. Grève chez Lasserre Propreté : Soutien du PRCF 94

En grève suivie à 90% depuis 8 jours, les salariés femmes de ménage de l’entreprise Lasserre propreté ont obtenu gain de cause vendredi 18 juin.

Pendant une semaine, les employées de Lasserre propreté (60 salariés) ont mené une grève massive afin de faire entendre leurs revendications. La direction a fini par signer un accord vendredi 18 juin. «Ca y est, il a signé ». Le cri retenti à 12h50, ce vendredi, place du 19 mars 1962, face à la société Lasserre où une cinquantaine de salariés et d’appuis tiennent le piquet de grève depuis le 11 juin.

https://www.vitry94.fr/2868-21258/actualites/fiche/fin-de-greve-apres-accord-a-lasserre-proprete.htm

2 – Le calendrier des mobilisations

  1. Rassemblement pour Cuba – 24 juillet 2021 à 14h30 à Paris

3 – La revue de presse des luttes

  1. Aéroport de Paris : préavis maintenu et grève vendredi 16 juillet, rassemblements et manifestations à Orly et Roissy

L’annonce par un message laconique du PDG de la signature d’un protocole de levée de préavis par la CFE CGC et l’UNSA Sapap laisse encore beaucoup de salariés pantois. Et pour cause, ce protocole ne serait signé que le 16 juillet alors que son contenu complet est encore inconnu à ce jour.

http://www.lacgtadp.com/2021/07/heure-information-jeudi-22-juillet-sur-orly.html

  1. Vendée : Grève à Stef transport en soutien à une mise à pied de deux représentants CGT

Aux Essarts, mardi 6 juillet, devant l’entreprise de transport Stef, des salariés se sont réunis pour demander la levée des sanctions prises contre deux élus CGT.

Ils étaient une centaine selon les et une trentaine selon les gendarmes. Aux Essarts, les salariés de Stef transport se sont regroupés devant l’entreprise, mardi 6 juillet, pour une journée de grève. Ils protestent contre le possible licenciement de deux de leurs représentants syndicaux élus à la CGT.

http://www.frontsyndical-classe.org/2021/07/vendee-greve-a-stef-transport-en-soutien-a-une-mise-a-pied-de-deux-representants-cgt.html

  1. Monoprix : plusieurs magasins en grève pour dénoncer le sous-effectif

La révolte sociale gronde chez Monoprix. 25 magasins Monoprix à travers l’hexagone ont répondu le 2 juillet à l’appel à la grève de la CGT. ‘Depuis plusieurs mois les conditions de travail se sont fortement dégradées, imposant une charge de travail quasi équivalente’ à la période d’avant la crise sanitaire, ‘à un nombre de salariés plus restreint’, explique la CGT dans son communiqué. Le syndicat dénonce notamment ‘le recours abusif à l’activité partielle et le non-remplacement des absents’.

http://www.frontsyndical-classe.org/2021/07/monoprix-plusieurs-magasins-en-greve-pour-denoncer-le-sous-effectif.html

  1. La justice donne raison aux postiers de Gramat en grève

Aujourd’hui, justice a été rendue et donne raison aux postiers en grève : la Poste a été déboutée de toutes ses demandes, notamment celle de pouvoir rendre une décision d’expulsion par anticipation, à toute forme de « blocage » par des grévistes ou usagers devant la  Poste. Enfin, la Poste a été condamnée à payer 150 € à chaque facteur assigné au titre de l’article 700 !

 Pour sortir du conflit dont elle est responsable, la direction de la Poste doit répondre sans délai aux légitimes revendications de nos camarades pour l’amélioration des conditions de travail, des embauches en emploi stable et l’amélioration du service public postal de proximité !

http://www.lacgt46.fr/la-justice-donne-raison-aux-postiers-de-gramat-en-greve/