Le Pen veut relancer les guerres de religions, les actes racistes se multiplient .

marion marechal le pen croisade religieuse racisme xenophobieTels un vautour, le FN et l’ensemble de l’extrême droite UMPPenS se sont jetés sur les attentats du 13 novembre pour distiller leur idéologie haineuse xénophobe, diviser les français, mettant de coté les guerres de succession sur le trône du FHaine pour mieux tenter de fragmenter la République en tentant de relancer les guerres de religion.

Les actes racistes se multiplient

Le danger est grand pour notre nation. Comment ne pas voir qu’en 2015 les actes racistes ont continué d’exploser, alimentés par les discours de haine de l’UMPPEN, entre campagne sur “l’identité nationale” lancée par “la droite forte” des Morano et Sarkozy, provocation des éditocrates officiels tels que Zemmour ou Fienkelkraut sans compter le porte parole jusqu’il y a peu de la presse “libre” Robert Ménard, campagne tout azimut du FN et la droitisation accélérée de cette social-démocratie toujours dévouée aux patrons ? Au premier semestre 2015, les actes racistes anti musulmans ou anti sémites ont été multiplié par près de deux.

Cela appelle une riposte antifasciste forte, à commencer par la défense de la laïcité principe essentiel de la démocratie, du vivre ensemble et de la sécurité des français. [Tous à Jappy le 5 décembre !]

En PACA, la petite fille de Jean Marie Le Pen, invitée permanente comme sa tante de tous les plateaux télé, Marion Maréchal Le Pen se lâche et se répand dans une France sous état d’urgence en anathèmes religieux et communautaristes qui constitue la totalité de son discours, exact reflet du projet politique de son parti.

La simple lecture du compte twitter de l’intéressée permet de constater que c’est bel et bien un discours de “croisade ” que tient le FN très similaire à celui des néo-conservateurs américains façon Georges W Bush que Marion Anne Le Pen n’a eu de cesse à la suite de son père d’aller courtiser outre atlantique – .

Jugez plutôt.

Anathème contre les banlieues populaires et soutien à l’oligarchie capitaliste

le pen time 100Les banlieues populaires, voila l’ennemi. Pas l’oligarchie capitaliste qui détruit notre pays, et qui par ses guerres sème le chaos et la haine partout dans le monde, plantant et cultivant les germes du terrorisme qui frappe aujourd’hui notre pays.

Chaque travailleurs pourra d’ailleurs remarquer que la chef du FN dans le sud de la France n’a pas un mot pour défendre les travailleurs, les ouvriers, les employés. Faisant voler en éclat le déguisement “social” qu’essaye parfois de porter le FN. Les conditions de vie des travailleurs de ce pays, tirant le diable par le queue, qui voit leurs salaires, leurs conquêtes sociales, leurs services publics écrasés, leurs impôts augmenter au nom de l’euro austérité pour financer sans cesse de nouvelles subventions aux grands groupes capitalistes, pour augmenter leurs profits, cela n’est pas digne d’intérêt pour l’héritière Le Pen !

Non ce qui compte en premier pour Marion Maréchal Le Pen c’est de stigmatiser les banlieues populaires. Comme en témoigne son tweet du 18 novembre assimilant les 100  000 habitants de Saint Denis à des terroristes, tout en attaquant la République pour regretter la monarchie absolue.

18 nov.

: hier tombeau des rois, aujourd’hui tombeau du modèle français et vivier du terrorisme.

Racisme anti-arabe et prosélytisme catholique-intégriste : la croisade religieuse et contre la laïcité du FN

PRCF serpent fasciste 2 FRAPP eurofascsime front populaireLa dimension anti-laïque du FN n’est pas nouvelle, et si le FN utilise ce mot c’est pour tenter de maquiller ses propositions xénophobes. Au contraire, le FN mène une véritable croisade religieuse. A l’image, déjà en 1981, de la première édition de la Fête Bleu Blanc Rouge du FN qui s’ouvrait par une messe selon le rite de Saint Pie V des fondamentalistes et extrémistes catholiques. On est très loin ici d’un mouvement laïque.

Sur Twitter, Marion Maréchal Le Pen s’oppose quotidiennement au caractère laïque de la République, pour afficher au contraire son prosélytisme catholique déniant de fait la liberté de culte qui est une des caractéristiques de la République. En affirmant que les musulmans n’ont pas leur place en France, elle active les feux des guerres et confrontations religieuses qui ont tant meurtri, divisé et affaibli notre pays aux cours des siècles, elle participe de.

Immédiatement après les attentats du 13 novembre à Paris, la députée Marion Maréchal le Pen s’exprimant dans un meeting de campagne pour les élections régionales le 20 novembre à Montfavet fait valoir de façon tous à faits étranges “ses prières”. Étrange discours de la part d’une députée de qui ont pourrait attendre de tenir des propos n’agressant pas la laïcité républicaine !

: “Nos pensées vont d’abord à nos 130 morts, ainsi que nos prières et notre action”

Mais il est vrai que dans le contexte des événements  terribles que nous traversons, l’une des priorité ces derniers jours de la député Le Pen semble de pouvoir installer des crèches religieuses dans les mairies, s’insurgeant contre les recommandations de l’Association des Maires de France appelant au respect de la loi en la matière, notamment de la loi de 1905 de séparation de l’église est de l’état.

: “La recommandation de l’AMF sur les crèches est une provocation.” 26 novembre

24 nov.
. “ns avons un heritage chretien, c la culture dominante. La France n’est pas 1 terre d’islam”

Ennemie de la République et de la laïcité, Marion Maréchal Le Pen se revendique d’ailleurs carrément … de la chouannerie – symbole de la croisade religieuse menée contre la République durant la Révolution – appelant sur cette base la révolte.

“L’heure est à la révolte pacifique, à la chouannerie constructive pour la !”

Ces dernières jours, c’est par une avalanche de tweet reflets de ses très nombreuses invitations médiatiques (on ne peut ici nier la promotion permanente du FN, véritable pilier du système, par le système médiatique capitaliste) que la petite dernière de la famille Le Pen appelle à mots couverts à chasser les musulmans de France, voulant ramener la France au moyen age et à ses guerres de religion !

“La France n’est pas une terre d’Islam, sa culture est imprégnée de catholicisme.” 24 novembre

“Chez nous, on impose ni des mosquées cathédrales ni des minarets!”

“La culture française est façonnée par 16 siècles de chrétienté.”

La profession de foi de la liste FN en PACA proclame d’ailleurs dans ses 7 priorités, outre le soutien aux patrons, “l’affirmation de notre identité face au communautarisme et à l’islam radical”. Par identité, il faut entendre “blancs et catholique” sans aucun doutes… Non Mme Le Pen, la France est une République Laique qui ne reconnaît aucun culte et aucune “identité ou communauté religieuse” mais que des citoyens libres et égaux !

Et cette intégriste catholique, formée chez les fondamentalistes de la Fraternité Saint Pie X à Saint-Cloud et s’affichant cette année au pèlerinage de Chartres [dont le but est il faut le rappeler de” promouvoir la chrétienté entendue comme la réalisation, dans la vie de la cité, de la “royauté du Christ sur toute la création et, en particulier, sur les sociétés humaines”” ] après avoir été de toutes les “manifestations pour tous”, de préciser son objectif dans la revue des catholiques intégristes “Présent” il y a quelques jours. En appelant ouvertement à la des non-catholiques en France, visant en premier lieu les musulmans :

“Il faut accepter de définir et de revendiquer quel est notre héritage et quelle est notre identité. Ça passe par l’affirmation de notre héritage gréco-romain et chrétien. Il faut dire que la France est une terre culturellement et très longtemps spirituellement chrétienne””Et dans ces conditions, si des Français peuvent être musulmans et exercer leur foi, il faut qu’ils acceptent de le faire sur une terre qui est culturellement chrétienne. Ça implique aujourd’hui qu’ils ne peuvent pas avoir exactement le même rang que la religion catholique” “Ne serait-ce que parce que nous avons des traditions populaires qui ont des connotations spirituelles qui peuvent s’exercer dans le cadre public, ce qui aujourd’hui ne peut pas être le cas de l’islam” “Il n’y a aucun phénomène d’ en France” Marion Maréchal Le Pen – Présent – 21 novembre 2015

mais ce sont bien tous les non catholiques qui sont dans le viseur de la députée du Vaucluse, elle qui pour lancer la sa campagne en PACA n’a pas hésité à mettre sur le même plan révolution française, réforme protestante et occupation nazie  “La Provence est une terre d’identité et de résistance. Résistance des princes provençaux face à l’invasion sarrasine, résistance face à la Terreur révolutionnaire, face à la Réforme protestante, face à l’occupant allemand…”.

Le , un partie , communautariste, anti laïque, anti national et anti patriote !

Le pen sortie de l'euroIl faut aussi battre en brèche cette idée que le FN serait patriote alors qu’il est anti national, que c’est un ennemi de la France des travailleurs. Comme en témoigne l’alliance de la liste FN de Marion Maréchale le Pen dans le sud de la France avec les identitaires et les indépendantistes.

Le dirigeant identitaire, indépendantiste, de Nice Phillipe Vardon, a ainsi rejoint la liste FN au régionale de l’automne prochain en Paca.  C’est en invoquant « la résistance des princes provençaux contre les sarrasins » (sic)  que la benjamine du clan Le Pen a justifié l’adoubement d’une figure de cette mouvance identitaire qui milite activement pour l’éclatement de la France ainsi que pour la construction européenne, pour une Europe des régions, blanche et chrétienne. Bas les masques donc, car le pédigrée de ce Vardon ne laisse aucun doute. Adepte des défilés aux flambeaux dans les rues de Nice, cet ancien porte-parole des jeunesses identitaires, a également fait un passage au GUD, groupuscule fasciste, et poussé la chansonnette dans le groupe de rock identitaire « Fraction », avec Fabrice Robert, qui dirige aujourd’hui le Bloc identitaire. Pour compléter ce CV fourni, il faut également mentionner que Philippe Vardon a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amendes pour incitation à la haine raciale et reconstitution de ligue dissoute. Les jeunesses identitaires ayant été considérées en 2007 par le tribunal de grande instance de Nice comme une émanation d’Unité radicale, dissoute par le gouvernement en 2002. Pour finir, Vardon affiche également son soutien à la Ligue du Nord de Matteo Salviani, une formation qui se prononce pour l’annexion de Nice et de la Savoie.

Et Marion Marechal Le Pen de réaffirmer son soutien à Vardon au micro de RTL encore récemment. Mains propres le FN ? pas vraiment !

est un homme qui est apprécié, qui a fait des milliers de voix à .”

UMP PEN FNSur les listes du FN en PACA, on retrouve également en bonne place un cadre de l’UMP l’ancien bras droit de C Estrosi, Olivier Bettati, preuve de la collusion entre la droite et l’extrême droite, de cette UMPPEN qui agit de concert pour la fascisation de la France.

En Rhône Alpes, la tête de liste FN qui déclarait récemment dans les médias “Comme une grande partie des Français, j’aurais été pétainiste en 1940” est venu à apporter son soutien dans une opération coup de poing d’un groupe identitaires contre des Roms.

Marion Maréchal Le-Pen et Filip Dewinter (Vlaams)

Marion Maréchal Le-Pen et Filip Dewinter (Vlaams)

On se souvient également du soutien affiché de Marion Maréchal Le Pen aux ultra nationalistes flamands en Belgique qui se prononcent également pour une annexion du nord de la France. Patriote le FN ? certainement pas mais communautariste et xénophobe !

Voila qui ne laisse aucun doute sur ce qu’est le FN. Un parti qui n’a pour but que de diviser les français en diffusant ses mortifères idées xénophobes, de porter les idées du patronat de réduction des salaires et d’autoritarisme, de défendre le système capitaliste. Sa rhétorique anti UE et contre le mondialisme – adoptée après des décennies de soutien affiché à la construction européenne – ne pourrait d’ailleurs pas faire illusion auprès d’une parti de l’electorat si la gauche n’avait pas abandonné le terrain du combat pour la sortie de l’UE et anti impérialiste.

Contre les libertés, le FN applaudit la fuite en avant autoritaire

bien évidemment, Marion Maréchal le Pen, tous comme l’ensemble des caciques du FN s’est réjoui de la fuite en avant autoritaire du gouvernement Valls, appelant déjà à la prolongation de l’état d’urgence bien au delà des 3 mois voté honteusement par une assemblée nationale retrouvant de vieux et mauvais réflexes.

EN DIRECT | Pour , “il va vraisemblablement falloir prolonger de plusieurs mois encore l’état d’urgence” 26 novembre – twitter

“Je voterai ce projet de loi, à la fois l’adaptation et la prolongation de l’état d’urgence.”   – twitter

font antifasciste frappOn ne peut ici que déplorer que tant de députés, se soit laisser aller à voter comme cela et cautionner les prises de positions autoritaires prônées par l’extrême droite, lui ouvrant dramatiquement un boulevard. Ce sont pourtant les mêmes qui bien souvent pour éviter tous débat sur la sortie de l’Union Européenne refusent d’aborder le sujet soit disant pour éviter de faire le jeu du FN. Oubliant un peu vite que le FN n’est pas pour la sortie de l’Union Européenne, comme l’a encore réaffirmée Marine Le Pen récemment (lire ici ; le FN tombe le masque et rallie l’UE) !

Bas les masques, le FN et l’ensemble des artisans de la fascisation en cours, de la balkanisation de notre république au premier rang desquels le parti maastrichien unique (PMU) menacent notre Nation. Auquels il faut opposer l’unité d’action du Front antifasciste populaire et patriotique ()

ANTIFA pour www.initiative-communiste.fr site web du

Abonnez vous à Initiative Communiste pour une information libre et engager. Contre la fascisation, rejoignez les militants du PRCF dans la lutte, adhérez !