Derrière le masque, le vieux FN ultra libéral

serpent_soldatContre la mondialisation capitaliste et populaire le  ? il est vrai qu’avec l’accentuation de la crise, le a adapté son discours pour mieux s’adresser aux travailleurs, aux classes populaires, n’hésitant pas à citer Jaurès… Le voici pourfendeur d’un qui ne dénonce que les arabes et prend soin de laisser de coté patrons et banquiers.

Exit le discours virulamment libéral de papa Le Pen. L’héritière – avec l’aide d’un Philippot brillant opportuniste – a teinté le discours d’un accent plus social qui aide beaucoup à l’entreprise de dédiabolisation mise en oeuvre par nos médias qui connaissent parfaitement ce F Philippot passé par la TNS Sofres alors que son frère Damien est directeur des études politiques à l’IFOP autre institut de fabrication de l’opinion bien connu. [1]

Alors où se situe le FN, a-t-il rompu avec les thèses ultra libérales et ultra capitalistes historiques du FN pour défendre le peuple ? ou est ce un coup marketing de F Philippot passé par HEC et spécialiste du marketing événementiel ?

La réponse est claire pour qui décortique le programme du FN. Surtout si l’on veut bien se souvenir des déclarations de M Le PEN ou de celles de Gollnish en 2010 lors du mouvement pour défendre le droit à la retraite :

« Ensemble, gouvernement et syndicats jettent la France dans le chaos. Voilà deux semaines que la France s’installe dans le chaos, entre grèves, manifestations et blocus. La tolérance zéro doit s’appliquer à tous les émeutiers. » Marine Le Pen

« Ensemble, gouvernement et syndicats jettent la France dans le chaos. Voilà deux semaines que la France s’installe dans le chaos, entre grèves, manifestations et blocus. La tolérance zéro doit s’appliquer à tous les émeutiers. » B Gollnish

Voila la façon dont le FN défendait les travailleurs alors et attaquait avec virulence la finance et le système.

Elle est encore plus évidente lorsque le FN salue la mémoire de Miss MaggieThe Witch – détestée par les ouvriers britanniques, pays dont elle a détruit l’industrie pour le plus grand profit des marchés financiers de la City. Jugez plutôt :

“Communiqué de Presse du Front National (8 avril 2013)

Le Front National adresse ses condoléances au Parti conservateur après le décès de Margaret , Premier ministre britannique de 1979 à 1990.
Il salue la mémoire d’une dirigeante de convictions profondément attachée à la souveraineté de son pays et adversaire résolue de l’Europe fédérale.”

Pas un mot pour les mineurs et ouvriers britanniques, pas une critique de la politique ultralibérale de cette dame de fer qui est à l’origine de la braderie des services publics et du saccage de l’industrie britannique. Pas une condamnation pour celle qui a servi avec zèle la finance et le capitalisme mondial en détruisant autant qu’elle l’a pu les conquêtes sociales protégeant les travailleurs de la prédation et des agressions brutales du capitalisme. Pas un bémol pour nuancer le rôle détestable de cette chantre de la dérégulation et de la mondialisation.

Il y avait pourtant là à dire pour qui veut battre en brèche le “mondialisme” et faire la preuve que ce mot n’est pas le paravent marketing de la xénophobie et du racisme anti immigrés et anti musulmans qui constitue l’essentiel du discours du FN et de la famille Le Pen.

Non, le FN tombe le masque et fait la preuve de la duplicité d’un discours pseudo-populaire hypocritique qui ne sert à qu’à s’insérer dans l’entreprise des grands médias de le dé diaboliser pour mieux étouffer les velléités populaires de remise en cause d’un système qui fait la preuve de son pourrissement chaque jour grandissant en divisant les travailleurs.

Les barricades n’ont que deux cotés. Et le FN n’est pas de celui des travailleurs mais bien de celui des marchés, des paradis fiscaux, des délocaliseurs et des négriers mettant en concurrences les peuples les uns avec les autres (et notamment via l’UE). Il fait la preuve ici de son soutien à la classe capitaliste. Le TINA (there is no alternative) ultralibéral du capitalisme le plus brutal d’une Thatcher amie de Pinochet – qui alimente toujours aujourd’hui autant la mondialisation capitaliste et en particulier la construction de ces institutions supra-nationales européennes entièrement à la main de cette classe dominante – voilà ce que salue le FN dans ce communiqué. Derrière l’emballage rutilant que nous vendent les spécialistes de l’opinion (et on a vu que les Philippots ne sont pas les dernièrs en la matière, et que les Le Pen ont de solide amitiés dans les médias par exemple avec L Joffrin) le FN est pret à servir la classe dominante, à servir le système en défendant cette politique économique ultra capitaliste qu’est le libéralisme. Cela semble d’autant plus évident que l’on a vu une nouvelle fois éclater avec l’affaire Cahuzac toutes les accointances de la famille Le Pen -pdg de père en fille de la PME FN – avec cette classe dominante

Il faut reconnaitre qu’il n’était pas nécessaire d’attendre ce communiqué du FN pour révéler que le vieux fond ultra-libéral, pro patronal et anti-travailleurs est toujours la base politique du FN. Car le programme du FN en contient toujours les vieux ressorts libéraux si l’on veut bien ne pas qu’écouter ses orateurs mais aller lire ses propositions : baisse des salaires (via l’abaissement du salaire indirect rebaptisé par les patrons cout du travail), retraite par point (premier pas vers la capitalisation), condamnation des syndicats, chèque éducation etc….

Pour les travailleurs, il est toujours aussi urgent de se défendre du FN et ne pas se laisser berner par un discours affuté qui diffuse dans tous les foyers tous les soirs à 2Oh par la grâce des TV de Mm Vinci et Bouygues et de leurs amis.

A tous les progressistes de combatanti-fascistetre ce FN, de le démasquer alors même que manipulant un débat sur le mariage gay instrumentalisés par les sociaux libéraux de la fausse gauche, la droite et l’extrême droite s’unissent dans la rue pour former un tea party à la française fascisant. Et le combattre sur tous les sujets.

Cela signifie donc aussi de ne pas le laisser seul surfer sur le rejet de l’UE et de l’Euro par nos concitoyens qui constatent chaque jour un peu plus que cette construction européenne ne s’est faite que pour servir la classe capitaliste. C’est aux progressistes et aux républicains de défendre cette belle idée que c’est le peuple souverain qui doit exercer le pouvoir. C’est aux progressistes et aux républicains que de défendre la Nation contre la xénophobie du FN. Car la Nation – au sens de 1793 et de Valmy et à l’heure où la classe dominante fait le choix d’abriter son pouvoir dans des institutions européennes supra nationales totalitaires et de dépecer ces Etats devenus trop sensibles aux intérêts des travailleurs – c’est bien les travailleurs de notre pays (indépendamment de leurs origines, de leurs confessions etc…), et notre Etat Républicain fait des conquêtes sociales de la Révolution, de 1936, de la Résistance communiste à travers le CNR, de 1968 leur appartient. En saluant la mémoire de Thatcher le FN démontre également qu’il ne défend pas la souveraineté des peuples puisqu’il honore la mémoire de celle qui a entre autre sur les mains le sang de Bobby Sand.

Pour démasquer le FN, il faut proposer une alternative progressiste rendant sa souveraineté à la Nation en sortant de l’UE et de l’euro qui sont les principales chaines du TINA capitalistes. Construisons un large front populaire patriotique ET progressiste permettant de faire vivre la République sociale et que reviennent les jours heureux.

[1] http://www.enquete-debat.fr/archives/caroline-fourest-cite-enquete-debat-67406

“L’animateur d’Enquête & Débat, Jean Robin, se souvient d’une rencontre organisée à Radio Courtoisie le 13 mai 2009. Ce jour-là, Marine le Pen doit être interviewée par Paul-Marie Couteaux, qui en profite pour lui présenter Jean Robin, mais aussi Florian Philippot et son frère Damien. “La conversation est libre, raconte Jean Robin, et Marine le Pen semble très intéressée par Florian Philippot, qui lui promet (déjà) une série de notes, et qui lui explique que le FN aurait tout intérêt à cibler les fonctionnaires, “clientèle électorale délaissée par le PS et l’UMP”, selon lui. Son frère, qui travaille dans un institut de sondage bien connu, a également toute l’attention de Mme le Pen.” L’institut très connu en question n’est autre qu’Ifop. Un organisme peu suspect de marinisme à sa tête, puisqu’il est notamment dirigé par Laurence Parisot, mais dont les enquêtes réalisées à la base donnent Marine le Pen très haut dans les intentions de vote. Des chiffres que relaie volontiers levraidebat.com. Non sans interviewer Damien Philippot, qui y commente ces sondages au nom de l’institut Ifop. Décidément, les deux frères sont des adeptes du tour de passe-passe. Le site sera fermé en avril 2011, quelques mois avant que la médiatisation officielle de l’énarque du FN ne commence.” Marine le Pen démasquée, Caroline Fourest, Fiametta Venner, éd. de poche, p. 407-408, février 2012”

http://nopasaranvoxpopuli.over-blog.com/article-liste-des-condamnations-et-mises-en-examen-du-fn-106292912.html

Commentaire de lecteur “Derrière le masque, le vieux FN ultra libéral

  1. 4 juillet 2013 at 20:12

    Le PRCF montre la voie celle de la raison du bon sens qui va dans les intérêts de notre peuple! il est urgent de rassembler un vaste front dans l’esprit du CNR pour unir toutes les forces vives de la Nation pour contrer l’offensive sans précédent de l’impérialisme Etats-Uniens et ses pays satellites depuis la contre révolution du régime socialiste qui a ramenée L’URSS des décennies en arrière et a affaibli considérablement les forces communistes, en premier lieu la classe ouvrière et ses alliés! MAIS IL RESTE UNE SOLUTION SE BATTRE RESOLUMENT CONTRE LE SYSTEME CAPITALISTE POUR LE DETRUIRE! “pouvoir du peuple par le Peuple et pour le peuple”
    Salutations fraternelles communistes.
    Jean-Louis Cotty