La mobilisation sauve l’hôpital de Condom et ses urgences

Au Centre Hospitalier de le personnel est mobilisé depuis plus de 4 ans pour la défense de son SMUR et SAMU mis en danger de suppression par manque de moyens avec le soutient de la population ,ses élus et le comité gersois de défense de l’. Il vient d’apprendre la décision par ARS “d’Occitanie” du retour du fonctionnement de ces 2 services d’Urgences 24heures /24 et 7 jours sur 7. D’autre par l’ ne serait pas transformé en “Centre de Soins non programmés” comme la rumeur le laissait entendre et non démentie par le silence de l’ARS pendant plusieurs mois aux demandes de précisions du personnel mais aussi des élus locaux.

Les crédits attribués ne sont qu’une redistribution de l’enveloppe départementale entre les centres hospitaliers d’Auch et Condom mais l’ARS (agence régionale de santé – ministère de la santé) va devoir prendre ses “responsabilités” de gérer la coopération entre les 2 hôpitaux gersois.

Le choix de l’autonomie du CH de condom décidé par l’ARS est une avancée par rapport à celui du rattachement au Centre Hospitalier d’Agen (Lot et Garonne. Cela préserve ainsi l’avenir du Centre Hospitalier de Condom. Cela préserve également le dispositif de santé départemental et écarte les “conflits”sous-jacents entretenus par certains entre la Préfecture et la sous-Préfecture.

Quand la lutte est opiniâtre par les intéressés …travailleurs (de santé) usagers,élus et association ensemble la lutte est payante.

Une des victoires de la lutte des gilets jaunes et sans gilets et gilets rouges tous ensemble, c’est le recul du régime Macron qui a été obligé de prononcer un moratoire sur les fermetures d’hôpitaux et d’écoles.

Gabriel ()