Goodyear Amiens : démantèlement bloqué !

Source : le site de la CGT Amiens Nord

DÉMANTÈLEMENT STOPPÉ

cgt goodyear amiensLa justice ordonne l’arrêt immédiat du démantèlement…

La CGT à force de pousser et de dénoncer le non respect de l’accord de fin de conflit, a obtenu par la justice l’arrêt immédiat du démantèlement de l’activité agricole pour un minimum de 3 mois !!!

Goodyear est même condamné à verser des dommages et intérêts….

Goodyear et la préfecture sont déboutés, le juge rappelle l’obligation de respecter l’article 11 de l’accord fin de conflit et de laisser le temps de finaliser le projet scop Amiens Nord !!!!

Une ÉNORME , le fruit d’un travail acharné pour le respect de nos droits et surtout la mise en œuvre d’un projet qui a attiré l’attention de la justice qui elle croit comme nous a un avenir industriel au lieu d’une friche….

Quel revers pour ceux qui nous voyaient morts et enterrés !!!!

Nous venons d’infliger à Goodyear un de ses plus gros revers….

Les responsables, qui jeudi dernier, laissaient entendre que le jugement condamnerait définitivement tout projet de redémarrage, viennent de se prendre une claque énorme !!!

Voilà qui va redonner un peu de baume au cœur aux salariés qui subissent depuis des mois un acharnement inouï …..

Goodyear n’a pas tous les droits, le juge vient de dire que l’accord n’est pas appliqué que l’article 11 s’applique, nous n’avons cessé de le dire !!!

Nous en ferons de même pour tous les autres sujets, le congé de reclassement là aussi, Goodyear viole l’accord et le PSE, la punition sera la même !!!!

Jamais nous ne vous laisserons tomber peu importe les menaces et autres complots anti CGT même si il ne reste qu’un seul salarié qui y croit à nos côtés nous nous battrons sans limite !!!

Une telle attitude mérite de tels jugements, le juge indique minimum 3 mois, le mot minimum est hyper important ….

Ce jeudi nous avons rendez-vous avec le responsable des Scop Nord Pas de Calais Picardie nous allons bosser comme depuis le début, la justice reconnaît que notre projet mérite une vraie réflexion et non pas comme l’a fait Goodyear un balayage en moins de 24 heures !!!!

Cette victoire est la vôtre, elle fait votre fierté, de constater que tout n’est pas permis, que même quand on a des milliards et la haine on doit respecter les engagements …

Ce jugement va dérouter totalement le groupe Goodyear, ses plans sont mis à mal, voilà qui nous donne beaucoup de joie, voir Goodyear condamné : c’est un énorme plaisir, cette direction qui depuis des mois est arrogante !!!!

Dire que le nouveau DRS s’amusait à nous dire en réunion …”moi je n’ai jamais perdu contre la CGT et RILOV”….

Voilà c’est fait le compteur est débloqué, lui qui n’avait comme but que de se gargariser de n’avoir jamais perdu, cette fois ci la claque est lourde et ce n’est qu’une première…..

Nous avons depuis quelques jours récupérer le rapport des inspectrices, celui ci met en cause nominativement des responsables du site et du groupe, rien ne se perd le vent tourne et il va encore tourner !!!

Nous avons promis de ne rien lâcher et ce malgré des attaques terribles à vivre ces derniers mois, mais cela nous renforce dans l’idée que nous avons raison et que cette haine n’est pas liée au hasard nous gênons plus que jamais et nous allons donc redoubler de travail…..

Putain, ça fait du bien de voir un tel jugement, l’état lui aussi en prend une bonne au passage, le secrétaire de la préfecture qui était venu plaider pour Goodyear lui aussi ramasse méchamment, ils auront à répondre aussi sur la revitalisation : où sont les 6 millions d’euros promis et annoncés ?

Nous ne plierons pas, justice sera rendue, ceux qui ont décidé de nous faire la peau vont encore se dire mais comment doit on faire pour être débarrassé de cette CGT qui nous les casse…

Et bien, c’est simple, comme nous ne cessons de la dire, si Goodyear respecte ses engagements nous n’aurons pas à être aussi combatifs, la bataille n’est que le juste retour d’une attaque non stop de haineux qui veulent détruire encore plus les ex Goodyear Amiens Nord ….

Ce n’est pas parce que nous avons été licencié que nous ne pouvons plus agir, le tribunal administratif est déjà saisi, décidément cette direction ne comprendra jamais rien à rien !!!!

Nous allons demander en urgence des réunions pour s’assurer que l’ordonnance est bien appliquée à la lettre …

Nous avons eu raison de croire à un projet et nous le porterons à son terme, Goodyear content ou pas, devra nous céder notre usine !!!!

À suivre ….

Le seul que l’on perd et celui que l’on ne ène jamais

…. A méditer !!!!

la CGT Goodyear