Forte mobilisation en soutien aux 5 de Roanne.

Forte à Roanne contre la répression antisyndicale

mobilisation soutien au 5 de roanne

Le rassemblement de soutien aux a rassemblé plus de 15.000 personnes à Roanne pour dénoncer les attaques contre les militants syndicaux et la pénalisation de l’activité syndicale a été un succès. Le procureur a demandé un mois de prison avec sursis et le tribunal a eu une attitude plus que limite avec les militants, leur faisant sous entendre que s’ils avaient espéré une amnistie ils en étaient pour leurs frais.

Les deux avocats de la défense ont fait une plaidoirie brillante, sensible, attachée aux valeurs humaines, de démocratie et de liberté d’expression.

Oui, cette journée, du point de vue de la solidarité a été exemplaire; des délégations sont venues de toute la France (largement plus de 700 personnes du Rhône).

Beaucoup de personnes auraient espéré une manif, cela aurait été bien. Beaucoup se sont sentis parqués dans de rassemblement à 300 mètres du centre ville et le temps n’était pas de la partie, il a plus toute la journée. Un rassemblement devant le tribunal à partir de 13h s’est tenu, de plus de 500 personnes. Depuis le début de cette affaire  il n’y a que de la provocation de la part des pouvoirs publics (police, justice), la dernière en date a été de réduire de 60 à 30 le nombre de personnes admises dans le tribunal; inadmissible!

Oui, le procureur a demandé un mois de prison avec sursis, le délibéré est mis au 17 décembre.

Le 17 décembre il faudra être à la sortie du tribunal.

Malgré tous les aléas (pluie et froid qui n’ont pas rendu cette journée facile et aussi le mépris de cette justice de riches) qu’il y a eu rendons hommage à tous les militants de l’UL de Roanne qui nous ont accueillis, et qui ont mis toute leur énergie dans la préparation de cette journée.

logo CGT vinatierCGT du CHS du Vinatier

Commentaire de lecteur “Forte mobilisation en soutien aux 5 de Roanne.

  1. perrin
    8 novembre 2013 at 10:19

    on se croirait au Chili, dans les années précedentes au putsch. Pezrsonnelement, je crois que la Ftrance ne fait pas figure d’exception vu la grandeur de la décadence en Espagne et en Grèce,. La remise en cause du parlement Européen qui verse es subventions à Israël quitte à appauvrir les états européens et nivelle par le bas le droit ( pas seulement du travail dailleurs..) est un impératif majeur. Une plaidoierie aussi vibrante soit -elle, en faveur des syndicalistes ne fait pas bouger d’un iota les digues de la constitution. Le camarade de la CNT condamné à près de 40000 euro d’amende par le tribunal de Metz , défendant les intérêts de la SNCF à la suite d’une manif anti CPE datant de 2006, alors que 800 étudiants avaient bloqué momentannément la gare augure clairement de la situation de la défense des droits dans cette europe décadente refusée légitimement lors du référendumde l’année précedente. L’ Europe doit être sociale et solidaire, non politique et économique.