Dieudonné, Valls : Assez des sinistres clowns de l’oligarchie capitaliste !

Assez d’hypocrisie, assez des basses manœuvres politiques, assez de jouer avec l’éthique de la nation !

Dieudonné est un fasciste. C’est entendu (*). Alors qu’attend l’Etat républicain pour le sanctionner selon les lois en vigueur, ce que nous applaudirions? Au lieu de cela une vaste opération de diversion, potentiellement dangereuse pour les liberté démocratiques et de promotion politique d’un personnage politiquement douteux, Manuel Valls, auteur lui-même de propos racistes à l’égard des Roms, est mise en place.

laurel-et-hardy-valls dieudonné et Valls, Laurel et Hardy, le gros et le petit. Mais indissociables. Complémentaires. Jeu de miroir. Faire valoir.
Ainsi font, font, font les petites marionnettes….

Une publicité contre-productive est faite aux odieux propos antisémites d’un individu devenu sans intérêt, motivé par l’appât du gain et la haine (**).

Une campagne idéologique faisant toute une série d’amalgames est développée dans des médias hystériques. C’est à un vrai pourrissement de l’éthique sociale que nous assistons, pourrissement qui accompagne la de notre société.

Un discours moralisateur et a-critique remplace l’analyse et les .

Et cela à l’heure où des milliers, des dizaines de milliers de femmes et d’hommes sont frappés par le chômage, licenciés, leur dignité bafouée, leur liberté niée, à l’heure où ils rejoignent le cortège des centaines de milliers, des millions (3.500.000 personnes officiellement en fait beaucoup plus)de chômeurs, à l’heure où le Président de la République jette le masque et nome sa politique pour ce qu’elle est, une politique au service du MEDEF et soumise à l’UE , l’arme de destruction massive réellement existante de tous les MEDEF d’Europe, à l’heure où la Sécu, l’École, l’Université, la Recherche, les Services publics sont démolis pierre par pierre selon la feuille de route donnée à N. par un idéologue du MEDEF, Denis Kessler, éructant contre les conquêtes du Conseil National de la Résistance.

Utiliser, instrumentaliser, amplifier l’audience du discours fasciste(au lieu de le combattre vraiment comme en 36 où, grâce au Front populaire, les Ligues fascistes furent dissoutes ) pour ensuite faire semblant de le combattre pour porter sur un terrain moral ce qui est de l’ordre du politique, la manœuvre de Valls et du pouvoir à la veille des Municipales est tissé d’un fil certes fort épais mais dont le résultat est qu’il favorise encore un peu plus la fascisation : cela s’appelle jouer avec le feu et cela est politiquement criminel.

C’est seulement parBRISONS LES CHAINES DE L UNION EUROPEENNE l’action organisée et unie des travailleurs et les masses populaires que nous pourrons sortir notre pays de l’effroyable broyeuse capitaliste.

C’est seulement en ouvrant des perspectives politiques, sortir de l’euro, de l’UE, de l’OTAN, rétablir notre souveraineté nationale/populaire, réindustrialiser le pays, en satisfaisant les revendications sociales du monde du travail, en augmentant les salaires, en refusant de payer une dette qui est celle du capital et non du travail, en développant des coopérations économiques mutuellement profitables avec tous les pays du monde, en unissant notre peuple dans un vaste Front antifasciste progressiste et patriotique (FRAPP) – un front du peuple qui serait une véritable force de FRAPP pour les progressistes –  et finalement en sortant du capitalisme que nous pourrons enfin bâtir des “Jours Heureux” (***). Des jours débarrassés des Dieudonné et des Valls, des jours de fraternité, d’égalité et de liberté.

un billet rouge d’

(*) Pour ceux qui en douteraient, qu’ils ne se laissent pas aveugler par le souvenir de l’humoriste de talent qu’il a pu être. Mais qu’ils regardent en face ses actes actuels : Dieudonné a franchi la ligne, plusieurs fois, avec des gens qu’on exècre et qu’on combat.  Ses propos antisémites (pour lesquels il a été condamné à de multiples reprises) son soutien à Faurisson, à Le Pen (qu’il a choisi comme parrain de sa fille), à Soral ces fascistoïdes patentés ne laissent aucun doute.  

 (**) Ils peuvent être fier ces terroristes de la pensée, ces intégristes sionistes, du monstre qu’ils ont engendré.

 (***) Les Jours heureux, c’est le nom du Programme du Conseil National de la Résistance, qui a mis en place tant des grands conquis sociaux de notre peuple : Sécu, retraite, nationalisations, services publics, statut d’une fonction publique indépendante autour de grands principes fondamentalement progressistes et révolutionnaire. Oui, il est temps de reprendre ce combat pour défendre et étendre ces conquêtes à travers un CNR 2.0.

3 Commentaires de lecteur “Dieudonné, Valls : Assez des sinistres clowns de l’oligarchie capitaliste !

  1. Michel Brachet
    11 janvier 2014 at 20:28

    L’auteur de l’article évoque les intégristes sionistes, terroristes de la pensée !!!??? De qui parlez-vous, Monsieur le journaliste ? Et par quel moyen ont-ils créé le monstre ?

  2. clement
    11 janvier 2014 at 20:40
  3. VF
    12 janvier 2014 at 00:14