Dieudonné, Soral, cette extrème droite qui protège le système

serpent_soldatLe phénomène Dieudonné se nourrit du fait que l’oligarchie capitaliste a pour projet de détruire la France et monter les travailleurs les uns contre les autres. Ainsi les médias nous ressassent sans cesse que la France est quelque chose de ringard  voire de détestable.
Dieudonné, comme le FN, comme Soral  se nourrissent de cela. Dieudonné par ses discours, ses position racistes et antisémites, ses liens avec le FN et Faurisson, a choisi son camp : l’extrême-droite.

Dieudonné n’offre aucune perspective de lutte et combat du fait de ses odieux propos,  la résistance patriotique, internationaliste et progressiste. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce triste individu est médiatisé.

Le qui est anti-fasciste par nature combat Dieudonné, ami de Golnisch, JM Le Pen (parrain de sa fille),Faurisson,Soral et soutien inconditionnel de la perpétuation du pouvoir de l’oligarchie capitaliste, à l’origine des désordres et des maux que connait notre peuple et notre pays. En lui faisant de la publicité, l’oligarchie capitaliste essaye seulement de stériliser et canaliser la contestation vers le , tandis que l’Etat d’Israël se félicite que les attaques contre lui puissent, grâce à Dieudonné, être assimilées au négationnisme et à l’antisémitisme.

Le Pôle de Renaissance Communiste en France, par son , son antiracisme, sa solidarité avec le peuple palestinien, le Front Populaire de Libération de la Palestine était présent à sa Conférence internationale, est un ennemi véritable du système qu’il nomme par son nom: le Capitalisme.

Le PRCF a toujours été clair dans sa condamnation de la mouvance dite “rouge-brune” qui n’est en fait que brune, comme l’atteste ce texte dont nous invitons à la lecture:http://jrcf.over-blog.org/article-camouflage-trucage-masquage-les-trois-mamelles-de-la-bete-62064499.html

Suit un texte du PRCF qui a exactement 3 ans, il date de décembre 2010, et qui dénonce les fascistes masqués ou pas….bien avant Valls.

CAMOUFLAGE, TRUCAGE, MASQUAGE, LES TROIS MAMELLES DE LA BÊTE.

Le fascisme a toujours avancé dissimulé.

Jamais il n’a dit « je suis la dictature terroriste du grand capital ».

Pour la bonne raison qu’il n’aurait pu tromper qui que ce soit en annonçant la couleur. Pour acquérir une base de masse le fascisme doit mentir. Et il ment avec effronterie. Citons en exemple des bribes du programme des nazis en 1920 :

« 7. Nous exigeons que l’État s’engage à procurer à tous les citoyens des moyens d’existence.

11. La suppression du revenu des oisifs et de ceux qui ont la vie facile, la suppression de l’esclavage de l’intérêt.

13. Nous exigeons la nationalisation de toutes les entreprises appartenant aujourd’hui à des trusts.

14. Nous exigeons une participation aux bénéfices des grandes entreprises.

15. Nous exigeons une augmentation substantielle des pensions des retraités.

17. Nous exigeons une réforme agraire adaptée à nos besoins nationaux, la promulgation d’une loi permettant l’expropriation, sans indemnité, de terrains à des fins d’utilité publique – la suppression de l’imposition sur les terrains et l’arrêt de toute spéculation foncière. »

Et encore on pourrait citer des milliers de pages où les fascistes, l’extrême-droite, les fascisants, les fascistoïdes et les voitures balaies du Front (anti) National, utilisent un vocabulaire de gauche ou d’extrême gauche pour semer la confusion et le doute sur ce qu’ils sont.

Les Soral, Dieudonné, les Identitaires, « Riposte laïque », et autres groupuscules ne peuvent pas ne pas tenter de camoufler leur véritable nature. Sinon, qui se tournerait vers eux ? A l’heure où, du fait de l’auto liquidation du PCF par ses directions et du trouble idéologique que cette mutation du PC en vulgaire satellite du PS a provoqué, des citoyens désorientés, abandonnés, peuvent être séduits par les proclamations démagogiques de groupes camouflés derrière un vocabulaire révolutionnaire. Tentons d’éclairer la mouvance des « bruns-rouges ».

Savoir lire leur prose et voir derrière les masques leur vrai visage n’est pas un exercice bien difficile. Il faut simplement constater que ces gens là ne soutiennent jamais le mouvement populaire en lutte. Jamais ils ne soutiennent les grèves. Jamais ils ne s’attaquent aux racines économiques et sociales du capitalisme. Ils dénoncent un capitalisme abstrait mais déclarent, comme Soral, : « la grève ne gêne que les pauvres ». Au contraire, ils divisent les travailleurs entre noirs et blancs, arabes ou non, fils d’esclaves ou de maîtres, c’est la guerre de tous contre tous pour le seul profit du grand capital. Et pour ce faire il faut truquer : Soral veut « un Chavez français », Dieudonné veut lutter « contre le sionisme », Pierre Cassen « défend la laïcité » ! Jamais ils ne se baladeront avec des croix celtiques cela c’est pour les activistes à l’ancienne, les Gollnisch ou JM Le Pen. Non, nos pantins « new look » à la Pierre Cassen ou Serge Ayoub veulent une « troisième voie », « une quatrième », s’unissent entre eux, se divisent, se retrouvent mais surtout parviennent à tromper des républicains sincères qui vont jusqu’à faire des conférences dans les bouges de ces gens-là.

Ces dangereux aventuriers déguisés en rebelles, ces conspirationnistes camouflés en anti impérialistes, ces anti sémites masqués en anti sionistes, ces islamophobes cachés en « laïcs », dissimulent mal que leur seul maître est le MEDEF et que leur rôle consiste à établir des passerelles entre progressistes et leur mouvance nauséabonde pour entraîner les premiers vers le sombre, le mortifère chemin emprunté par bien des jeunes sans formation, sans éducation politique, hier vers la SA, la LVF ou la Milice ou Occident, aujourd’hui vers les Skinheads fascisants ou « Egalité et Réconciliation ». Marine Le Pen prend le même chemin en multipliant les propos démagogiques, en essayant de se faire passer pour la Jeanne d’Arc des prolétaires et des patriotes. Alors que sa famille politique fut là où l’on sait en 1940 ou lors de la guerre d’Algérie ! Que le F(a)N est un parti ANTI patriotique, ANTI social, ANTI populaire au service exclusif du grand capital supra national, comme toute cette galaxie de groupuscules qui espèrent profiter de la confusion provoquée par la convergence idéologique et politique de la fausse gauche et de la vraie droite unies contre la patrie, le peuple, la classe ouvrière.

Le devoir des communistes est de mettre en garde contre ces leurres, ces pièges que constitue cette mouvance baptisée « Bruns-Rouges » mais qui ne sont que bruns et noirs comme la bête immonde dont ils ne sont qu’une nouvelle incarnation et un nouveau masque.

NO PASARAN !

Commentaire de lecteur “Dieudonné, Soral, cette extrème droite qui protège le système

  1. politzer
    7 janvier 2014 at 00:37

    Oui Soral est un anti sémite obsessionnel et Dieudonné un raciste anti blanc ( ce que lui avait reproché Soral avant la réconciliation sur le dos des Juifs)reconverti dans l anti sémitisme.
    la soumission du PCF au PS et au libéralisme laisse la voie libre aux dévoiements de la colère des jeunes inexpérimentés politiquement; des millions de jeunes jetés au chômage et traités comme des chiens ? Mais les chiens se rebiffent au lieu de rester à la niche ! Le succès de Soral tient aussi à sa promotion d’hommes d état anti impérialistes .
    l absence d’une prise de position claire et nette comme celle de G.Marchais sur l’immigration ne laisse t elle pas la voie libre à tous les démagogues avides de votes faciles de la part des victimes économiques, sociales et idéologiques de cette immigration de peuplement calamiteuse ?
    accorder une telle importance au couple Soral Dieudonné apporte de l eau au moulin de ceux qui spéculent sur la peur du fascisme et de l extrême droite en France. Le fascisme n est pas à l ordre du jour évidemment , c est de la blague et l extrême droite retournera à son étiage = 3% des bulletins de votes si le PS et ses supplétifs cessent de monter en épingle ces épouvantails .
    Mais c est la stratégie de l occupant de l Elysée qui est l homme des Américains, des multinationales et du capital financier français et qui veut rester en selle quoi qu il en coûte!
    Enfin décréter des mesures répressives spéciales ( comme l a fait Bleitrach ) contre un comique et un histrion parano, c est à la fois grotesque , se rendre complice de la dictature bourgeoise française , donner des gages à l impérialisme israélien et à sa 5e colonne en France !