les bus Macron laissent leurs passagers sur le bord de la route, la loi macron sans effet sur la croissance

loi macronUne jeune fille de 17 ans, passagère d’un car , de la compagnie Flixbus a été abandonnée en route. C’est sans doute cela le progrès vanté par le banquier de Rotschild devenu ministre de l’économie. Et cette histoire pourrait bien être symbolique de la politique ultra capitaliste, menée par et Cie, en application des directives de la Commission Européenne.

Un an après que le gouvernement Valls a fait passer en force à coup de 49.3 la , toutes les évaluations confirme que cette loi n’a permis aucune amélioration sur le front de l’emploi, n’a pas généré de contrairement au nom de cette loi. En revanche, cette loi dégrade de façon certaine les droits des travailleurs.

les bus Macron laissent leurs passagers sur le bord de la route

Le 19 juillet dernier, un bus Macron faisant la liaison entre Nice et Paris fait une halte sur l’aire d’autoroute de Montélimar? 30 minutes chrono pour respecter la réglementation. Pas une seconde de plus. Abandonnant  une jeune passagère de 17 ans, seule et privée de toutes ses affaires sur le bord de la route ! C’est les gendarmes alertés qui ont du intervenir pour la raccompagner chez elle.

Le bus s’arrête sur l’air de Montélimar pour une pause. Une passagère raconte la suite auprès du dauphiné libéré . « La jeune fille avait laissé ses affaires dans le car, elle s’est retrouvée sans rien. J’ai donc partagé mon goûter avec elle, elle était charmante, puis elle s’est éloignée. » « Le chauffeur du car est revenu, on est remonté à bord, et il est passé dans les rangées pour compter les passagers. Je me suis aperçue qu’elle n’était pas là. Je me suis levée dans l’allée pour dire “il manque quelqu’un” ; une autre jeune fille et une dame ont fait pareil. Le chauffeur n’a rien voulu savoir, il n’a pas donné de coup de klaxon pour avertir qu’on allait repartir. Il a répondu “c’est le règlement”. Il a volontairement abandonné la jeune fille sur l’aire de repos. »

Au passager qui indignés ont envoyé des courriers de protestation raisonnant comme un bruit sec de tiroir caisse: “Nos chauffeurs se doivent de respecter les horaires. Lors d’une pause sur une aire d’autoroute, les passagers sont donc tenus de respecter le temps de pause et de remonter dans le bus avant la fin de celle-ci.”

Qu’aurait il pu arriver à cette jeune fille, cette adolescente abandonnée seule sur le bord de route, sans l’intervention rapide des gendarmes ? on n’ose l’imaginer. Quant à la facture de son rapatriement c’est bien la collectivité qui doit la payer. Principe cher au capitalisme de la privatisation des bénéfices et de nationalisation des pertes.

On voit avec cette sinistre affaire que le service public et la sécurité ce n’est pas l’affaire de la Loi Macron et de libéralisation des transports par autocar. Faisant ainsi fie de la jurisprudence qui consacre qu’un transporteur doit conduire le voyageur sain et sauf à destination

La Loi Macron dite de libération de la croissance, n’a eu aucun effet sur la croissance

valls macron 49-3Résultant des ordres de l’Union Européenne, la Loi Macron dite loi de libération de la croissance avait été saluée par les ultra libéraux du FMI, ainsi que par l’ensemble de l’oligarchie capitaliste. Les syndicats avaient mobilisés dans la rue pour obtenir le retrait de cette loi. Une loi imposée par la force – comme pour la loi travail – à coups répétés de 49.3. A l’époque, le PRCF avait largement alerté sur les conséquences très négatives pour les travailleurs de cette loi d’euro libéralisation, une loi qui n’aurait d’ailleurs aucun impact positif sur la croissance. 

Les derniers indicateurs économiques et notamment la croissance nulle au deuxième trimestre démontrent que le PRCF avait raison.

Alors que Bercy et Valls se vante de l’application à marche forcée de cette loi injuste renforçant l’exploitation des travailleurs, même les effets positifs qu’ils revendiquent démontrent les mensonges de la communication gouvernementale sur cette loi, censée faire bondir la croissance et l’emploi.

Au mois de juin 2016, moins de 1500 emplois nets avaient été créés dans le transport par autocar… pour combien détruit dans le transport ferroviaire ?

Les économistes s’accordent pour constater que la loi Macron a au mieux eu un impact infinitésimal sur la croissance et l’emploi.  « À part les 1 500 emplois créés par les bus, l’impact est limité. C’est infinitésimal », constate Ludovic Subran, chef économiste de l’assureur Euler Hermes dans les colonnes du magasine Le Point estimant à. Il moins d’un « demi-dixième de point » (soit 0,05 %) l’apport de la loi à la croissance de la France, tombée à zéro au deuxième trimestre. Pour  Christopher Dembik, économiste de la banque danoise Saxo « les résultats sont assez minimes pour l’instant ». Qui confirme que le travail du dimanche ne génère aucune augmentation du chiffre d’affaire et de la consommation. « Le retour dont nous disposons de la part des commerçants est qu’il n’y a pas d’augmentation significative du chiffre d’affaires. Les dépenses de consommation sont apparemment réparties sur une durée plus longue » . Point n’était besoin d’être devin ou économiste chevronné pour comprendre que les travailleurs français qui part millions ont plus le soucis des fins de mois difficile que celui de dépenser l’argent de leurs salaires le dimanche. Mais là n’était pas le but réel de cette loi, idéologique, et les militants du PRCF avaient bien expliqué que le but est simplement de faire sauter les droits protégeant les salariés, et notamment le droit au repos dominical.

Le MEDEF, par la voix de son vice président Thibault Lanxade, se félicite pourtant de la Loi Macron, un vrai succès pour les patrons puisqu’avec la libéralisation du transport par autocars « C’était un monopole de la SNCF, mais on a réussi à libérer le transport ».  On a vu ce qu’il en était de la libération du transport, avec des passagers abandonnés au bord de la route. Et pour ce qui est du nombre de chômeurs il bat chaque mois de nouveaux sinistres records.

La classe capitaliste se félicite pourtant de cette victoire pour elle comme le dévoile sans fard le financier Ludovic Subran « le plus grand héritage de la loi sera d’avoir donné un grand coup de pied dans la fourmilière et de dire que d’autres pans économiques peuvent être dérégulés en France ».

loi travail retrait grève générale manif nationaleEffectivement, Après la Loi Macron, l’ANI ou le pacte de responsabilité, la est bien un nouveau missile, une arme de destruction massive des droits des travailleurs et du Code du Travail, lancé par le gouvernement Valls UE MEDEF. Chaque travailleurs peut cependant aujourd’hui constater les mensonges d’un gouvernement PS qui sous prétexte de lutter contre le chômage fait les poches des travailleurs pour remplir les coffres des capitalistes.

Face à l’euro offensive de la dictature du Capital, la résistance populaire s’est cependant levée au printemps. Et à la rentrée sociale – une journée d’action aura lieu dès le 15 septembre – la contre offensive de la classe des travailleurs pourrait bien changer la donne.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

Commentaire de lecteur “les bus Macron laissent leurs passagers sur le bord de la route, la loi macron sans effet sur la croissance

  1. chb
    23 août 2016 at 00:18

    Macron a fait suffisamment de mal en vrai : pas besoin d’en rajouter dans la pleurnicherie. Je ne suis pas convaincu par cette info-là.
    Dommage pour cette jeune fille. Elle aurait pris le train, elle aurait pu faire pipi à bord ! Mais si elle en était descendue pendant un arrêt, elle aurait risqué la même mésaventure.