Le chômage continue d’augmenter en juin 2016 : où est le million d’emplois de Gattaz Hollande ? #chomage

chomage hollande UELe continue d’augmenter en juin 2016. Les chiffres publiés par la DARES en cette fin juillet le confirment. Et ce malgré les dénégations de François Hollande, de sa ministre du travail Myriam El Khomri ou de son premier ministre Manuel Valls et des médias de l’oligarchie capitalistes. Et ce malgré les tripatouillages des chiffres

Depuis 2012, François Hollande ne cesse de prétendre “inverser la courbe du chômage”. La réalité c’est que la politique économique de François Hollande – qui est la même que celle de Nicolas Sarkozy et pour cause puisque c’est celle dictée sous l’égide de l’Euro et de la Commission Européenne par la dictature de l’Union Européenne du Capital – ne produit que de la misère, de la précarité et du chômage pour les travailleurs.  ANI, CICE, pacte de compétitivité, loi Macron, Loi travail, réformes des retraites … toutes ces lois de casse social, réduisant les salaires et les droits des travailleurs étaient censée selon la propagande gouvernementale et médiatique réduire le chômage.

Où est le million d’emplois promis par le MEDEF en échange des dizaines de milliards d’euros données par Hollande ?

Comment ne pas se souvenir du patron du MEDEF arborant un pin’s sur sa promesse de créer un million d’emplois pour mieux se féliciter de la politique du gouvernement Valls UE donnant des dizaines de milliards d’euros au CAC 40, au patronat ? Si le grand Capital a bien empoché les milliards, chacun peut constater que les emplois ne sont pas là. En revanche, la baisse des salaires (lire ici) et pensions (lire ici), la précarisation, la destruction des droits des travailleurs elle est bien réelle.  Et la preuve du renforcement de l’exploitation capitaliste, des millions de travailleurs la vivent durement tous les jours, par la perte de pouvoir d’achat et la précarité.

hollande gattaz medef psLes chiffres sont implacables. Prenons l’exemple du CICE coûtant 20 milliards d’euros par an au budget de l’état : 20 milliards d’euros sont  directement donnés à la classe capitaliste, 20 milliards pris majoritairement dans les poches des travailleurs, vos poches, via les impôts. Calculons à combien de salaires correspondent ces 20 milliards d’euros chaque années :

  • 1 003 260 salariés payés au smic soit1466 € brut mensuel [ soit un salaire + charges mensuel de 1661,25 €. 20 000 000 000 / (1661,25 x 12) = 1 003 260 ]
  • 544 389 salariés payés à 1,5 smic soit 2200€ brut mensuel [ soit un salaire + charges mensuel de 3 033,67 €. 20 000 000 000 / (3 033,67 x 12) = 544 389 ]
  • 398 180 salariés payés 2 fois le smic soit 2934€ brut mensuel [ soit un salaire + charges mensuel de 4 185,71€. 20 000 000 000 / (4 185,71 x 12) = 398 180 ]

Bien sûr, chacun comprend que ces centaines de milliers, ce million de travailleurs travailleraient – par exemple dans le cadre d’un grand pôle public de l’industrie qui pourraient œuvrer à la transition énergétique, comme le propose le programme candidat du PRCF –  c’est à dire produiraient de la richesse. Par ailleurs, ils consommeraient, payeraient des impôts etc. faisant tourner l’économie.  Par exemple, s’ils dépenses la totalité leur salaire, 20% revient alors directement à l’état sous forme de TVA … Bref, une large partie de ces 20 milliards d’euros versés à ces travailleurs retourneraient au budget de l’état. En réalité, avec ces 20 milliards, ils seraient possible de réduire drastiquement le chômage ! Mais le but n’est pas là, le but est  – pour reprendre les mots de la Commission Européenne qui dans ses ordres données au gouvernement français se félicite de la mise en oeuvre du CICE et exige l’application de la Loi Travail – de renforcer “la compétitivité” en faisant baisser le “cout du travail”: en claire, faire trimer les travailleurs plus en les payant beaucoup moins. De quoi augmenter les dividendes, les cours de bourses et remplir ainsi  – via le Luxembourg ? – les coffres aux Panama ou ailleurs de l’oligarchie capitaliste. Une étude du Boston Consulting Group estime ainsi qu’entre 2015 et 2019, le nombre de millionaires devraient augmenter de 60%, passant de 230 300 à plus de 370 000. L’institut de statistique national (INSEE) lui constate une augmentation continue de la pauvreté, avec désormais plus de 8,5 millions de pauvres en France. C’est cela le capitalisme. La pauvreté et la misère pour le plus grand nombre, pour les travailleurs pendant qu’une toute petite minorité concentre la quasi totalité des richesses produites par les travailleurs, et accapare la totalité du pouvoir réel.

Les chiffres du chômage : 106 000 chômeurs de plus en juin 2016

Le chômage de longue durée est en très forte augmentation, +7,5% en un an, symptome supplémentaire de l’échec total

voici le nombre de chômeurs inscrits à pôle emplois selon les catégories.

  • A : 3 525 700 + 0,2 % ( – 0,7 % sur 1 an ).
  • B : 718 800 +0,4 % ( + 2,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
    C : 1 190 100 -0,1 % ( + 5,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
  • D : 303 900 + 3,2 % ( + 8,9 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
    E : 431 100 + 0,5 % ( + 8,8 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 503 000 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 1,7 % sur 1 an, 106 000 chômeurs de plus, par rapport à juin de l’année dernière, et près de 20 000 chômeurs de plus en un mois. Au mois de juin, chaque jours il y a eu 626 nouveaux chômeurs inscrits à Pôle Emploi !

Toujours plus de 6,5 millions de chômeurs

Alors que PS, LR et FN ne cessent des stigmatiser les chômeurs, il est important de rappeler que les 6,5 millions de chômeurs n’ont accès qu’à très peu d’offres d’emplois : 613 586 publiés par Pôle Emploi, dont environ 150 000 collectées via pole emploi, les autres via des « partenaires » privés, certaines pouvant apparaitre 7 fois, d’autres sont fictives et/ou mensongères (remplissages par des candidatures de boites d’intérim, annonces faussement classées en CDI, etc).

D’ailleurs les reprises d’emplois (98 700 entre avril et juin) ne représentent que 17,8 % des sorties des listes de pôle emploi. Ce sont les radiations (52,2% des sorties) qui constituent l’essentiel des sorties des chiffres du chômage, tandis que les stages explosent (+70,4%) résultat des tentatives lamentables de modifier les chiffres du chômage par l’exécutif. Pour 550 700 inscriptions mensuelles à Pole Emploi en moyenne entre avril et juin 2016, il n’y a eu que 98 700 chômeurs qui ont trouvé un emplois,

les chiffres détaillées de la DARES (cliquez ici)

JBC pour www.initiative-communiste.fr

Pour une information libre et engagée, soutenez Initiative Communiste, abonnez vous !

Commentaire de lecteur “Le chômage continue d’augmenter en juin 2016 : où est le million d’emplois de Gattaz Hollande ? #chomage

  1. Le.Ché
    31 juillet 2016 at 12:00

    Gattaz a reçu 60 milliards d’euros en 2016 de Hollande et il demande 90 milliards pour 2017, la vie n’est pas belle pour le MEDEF???.
    Message à tous les chômeurs, les smicards et les SDF qui eux ne touchent rien ou presque.