1er jour de mobilisation contre les dirigeants du groupe Casino, le PRCF au coeur de la lutte avec les travailleurs !

Ce mardi 26 novembre 2019 était organisé un rassemblement général des travailleurs des différents magasins sous le contrôle du groupe Casino, rassemblement qui a eu lieu au sein du Géant Casino à Massena, 13e arrondissement de . Ce rassemblement s’inscrit dans la continuité du combat mené depuis plus de 45 jours par les salariés du Franprix rue Beaurepaire à République, auprès desquels le PRCF s’est engagé depuis le début de la lutte[1].

            Les travailleurs manifestaient après un appel national lancé par la CGT en faveur de la mobilisation générale, qui a débouché sur un parcours au sein du magasin Géant Casino, avec slogans hostiles au PDF et actionnaire majoritaire Jean-Charles Naouri, qui, comme l’indique le tract distribué en ce jour, « procède à la liquidation d’une grande partie du Groupe s’accompagnant d’une régression sociale sans précédent ». En somme, le résultat naturel de la « logique capitalistique » visant à araser les conquêtes sociales et démocratiques arrachées de haute lutte par un syndicalisme historiquement de classe et de masse, et dont les bases actuelles tendent progressivement à se relancer dans la – au contraire d’une direction confédérale médusée de voir la référence à la FMS ressurgir dans ses congrès[2] : ainsi était présent dans le cortège un délégué syndical membre de la FSM pour la branche de la CGT .

Le PRCF Ile de France a collecté des fonds et apporté un don de 450 € en soutien aux grévistes de Franprix

            Quant au PRCF, il était présent aux côtés des travailleurs en lutte, apportant un soutien non seulement moral, syndical et politique, mais également financier comme en témoigne ce courrier adressé par l’UL CGT Paris 10e au secrétaire national adjoint Fadi Kassem qui, avec d’autres camarades, a apporté le soutien des camarades franciliens du Pôle. Le tout en arborant le slogan « Brisons les chaînes de l’Union européenne ! », cette UE de malheur qui encourage le productivisme exterministe et exploiteur des salariés, qui nourrit la concentration des géants de la au dépend des petits artisans et commerçants broyés par la soi-disant « construction européenne » et la prétendue « mondialisation heureuse », qui pousse toujours plus la logique capitaliste pour écraser les grandes conquêtes démocratiques et sociales. Le tout en profitant de la destruction du code de travail par l’infâme loi Chômage de Hollande-Valls-Gattaz-Macron-El Khomri, et par les ordonnances Macron-Philippe.

            Plus que jamais, le PRCF continuera de lutter auprès des travailleurs en lutte, que ce soient ceux de Franprix, des IBIS Batignolles pour lesquels un nouveau rassemblement est organisé ce jeudi 28 novembre 2019 à midi (le PRCF y sera ! voir le tract rose en lien avec la lutte annoncée) devant le Novotel de Châtelet-Les Halles, ou des Chronopost du Val-de-Marne, autant de luttes illustrant le rejet absolu de l’exploitation capitaliste toujours plus poussée[3]. Et plus généralement de tous les travailleurs du public et du privé, dont l’objectif immédiat doit être de combattre et de faire battre en retraite la contre-« réforme » réactionnaire des retraites à partir du 5 décembre 2019.

Plus que jamais, tous ensemble et en même temps, combattons l’exploitation capitaliste et ce qui la sous-tend, à savoir l’UE, l’euro et l’OTAN : DANS LA RUE A PARTIR DU 5 DECEMBRE !

Pour s’en sortir, il faut en sortir : FREXIT PROGRESSISTE !


[1] Pour rappel, voir le lien suivant : https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/franprix-100-des-salaries-en-greve-reconductible-a-republique/

[2] Voir le lien suivant : https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/lud-cgt-13-vote-son-adhesion-a-la-fsm/

[3] Pour rappel sur ces combats menés par les camarades des IBIS et de Chronopost, voir les liens suivants : https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/soutien-aux-femmes-de-chambre-de-lhotel-ibis-batignolles-jeboycotteaccor-video/ ; https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/solidarite-avec-les-travailleurs-sans-papiers-de-chronopost/


Tract des grèvistes de Franprix

Tract Franprix 26.11.2019.

Trac des grévistes de Ibis

Tract IBIS 28.11.2019. P1

Tract IBIS 28.11.2019. P2