[Vidéo] loin de la propagande UE / US, une TV allemande enquête sur les snipers de Maidan

documentaire sniper maidanComme vous avez pu le remarquer difficile d’être informé correctement en France sur ce qui se passe en Ukraine. C’est le moins que l’on puisse dire, car les médias célèbrent à leur manière le centenaire de la première guerre mondiale par un solide bourrage de crâne.

C’est un torrent de de guerre qui est déversé par l’ensemble des médias “libres” de l’oligarchie capitaliste pour soutenir les amis de MM Fabius et Hollande, ces nouvelles autorités de Kiev composées d’oligarques et des fascistes de qui se sont emparés du pouvoir par le coup de force d’EuroMaidan.

Bien sûr chacun se souvient de ces “journalistes” – tel ceux du petit journal – présentant ces gens comme de doux démocrates épris de liberté, non violents et sauvagement réprimés par un gouvernement faisant tuer des dizaines de personnes désarmées en plein Kiev ce 20 février dernier. Taisant au passage qu’il ne s’agissait pas que de manifestants pacifiques et désarmés mais aussi de milices d’extrêmes droites et néonazies et que parmi les morts et blessés nombre sont des policiers… Au passage rappelons qu’il n’y a pas si longtemps que cela, le FN et la famille Le Pen passait un accord avec Svoboda (*) avec un certain Oleh TYAHNIBOK.

Unanimement – les médias occidentaux ont repris la propagande d’EuroMaidan, accusant les forces de polices anti-émeute gouvernementale d’avoir utilisé des snipers pour tuer les manifestants. C’est d’ailleurs la conclusion de l’enquête officielle du nouveau procureur général de Kiev, personnalité on ne peut plus fiable et indépendante qui est … un membre du parti fasciste Svoboda.

Il est important de s’en souvenir aujourd’hui alors que ces “démocrates” ont aujourd’hui à nouveau fait intervenir l’armée contre les manifestants antifascistes dans l’Est du pays. Envoyant des blindés et des militaires contre la population, tuant plusieurs personnes. Sans qu’aucun de nos “journalistes” ne s’en émeuvent et avec le soutien total et inconditionnel de l’UE et des USA, alors que le directeur Brennan de la CIA était ces jours dernier à Kiev précédant le vice président américain Joe Biden. Dans le même temps, l’OTAN envoie des troupes, des avions et navires de guerre autour de l’Ukraine menaçant la paix en europe et dans le monde.

Une chaine de télévision publique allemande s’est livrée à une enquête indépendante et sérieuse sur les événements tragiques du 20 février à Kiev. Voila qui ne risque pas d’arriver sur nos chaines de TV trop occupées à faire la propagande du système, à promouvoir le FN.

Ces journalistes soulèvent de très nombreuses questions remettant totalement en cause la présentation occidentale de ce 20 février sanglant à Kiev. Nous vous invitons à regarder ce reportage dont la conclusion est sans appel :

il existe de nombreuses questions qui restent sans réponses.Parcequ’un Procureur Général, également représentant du parti nationaliste Svoboda entrave ouvertement l’élucidation du carnage de Kiev

Cela ternie gravement l’image du nouveau gouvernement de transition, et donc celle aussi de tous les gouvernements occidentaux qui soutiennent les nouveau dirigeants de Kiev.

Bien sûr l’UE, les USA  se sont empressés de reconnaitre et de soutenir ce gouvernement d’extrême droite, ce gouvernement fantoche à leurs mains, au prétexte qu’il fallait soutenir “la démocratie” et “la liberté” contre un gouvernement usant de la violence contre des manifestants. Et de faire venir BHL sur le perron de l’Elysée au coté de F Hollande et de membres de ce gouvernement fasciste.


ARD : Qui est responsable du carnage de Maïdan… par les-crises

A partir de 8:52 le ministre Estonien des affaires étrangères Umas Paet informe dans une conversation téléphonique le 26 février avec Catherine Ashton représentante de la diplomatie de l’Union Européenne que selon ses informations :

«c’étaient les mêmes tireurs embusqués qui ont tué des gens des deux côtés», aussi bien parmi les manifestants que parmi les policiers. «Là-bas, ils pensent de plus en plus que ce n’était pas Ianoukovitch qui était derrière les snipers mais quelqu’un de la nouvelle coalition», a-t-il dit.

«C’est assez troublant que la nouvelle coalition ne veuille désormais plus enquêter sur ce qui s’est vraiment passé», a-t-il ajouté. «Je pense que nous devons enquêter. Moi, je ne sais pas. Je n’ai pas entendu cela», lui a répondu Mme Ashton.

Cette conversation a été authentifiée par M Paet.

Cela dit, le médecin cité par Paet. Olga Bogomolets dément avoir dit à Paet que les policiers et les manifestants ont été victimes des mêmes blessures :

« Je n’ai examiné que que les manifestants. Je ne sais pas quel type de blessures ont été infligées aux militaires. Je n’avais pas accès à ces personnes. » (http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/06/sous-les-ordres-etaient-les-snipers-place-maidan-250446).

L’enquête officielle du nouveau procureur général de Kiev a conclu à la responsabilité du gouvernement de Ianoukovitch.. Il faut dire que ce procureur est une personnalité on ne peut plus fiable et indépendante car il est … membre du parti fasciste Svoboda !

(*) Lundi 23 novembre 2009 à Nanterre, le front national, représenté par son président Jean Marie LE PEN et son vice présidente en charge des affaires internationales Bruno Gollnisch recevait dans ses locaux le leader du parti Ukrainien “Svoboda” Oleh TYAHNIBOK ainsi que son chargé des relations internationales Taras OSAULENKO. But de cette visite : signer un protocole d’accord entre les deux partis dans le cadre de l’union des patriotes
http://www.nationspresse.info/non-classe/le-front-national-a-recu-a-nanterre-le-parti-ukrainien-svoboda publié le 25 novembre 2009