Venezuela : le concert putschiste fait un bide, le pays mobilisé pour la paix

La propagande était bien organisée. Un concert payé par le milliardaire US R Branson à la frontière colombienne dans la ville de Cucuta avec des stars latino-americaine des majors etats uniennes. Quelques camions de soit disant aide humanitaire. Et un parlementaire d’extrême droite auto proclamée président devant profité de la couverture du concert pour lancer une invasion américaine contre son pays, le .

Le problème c’est que le peuple venezuelien n’est pas dupe. Son gouvernement pas plus que l’ONU ou la Croix Rouge ne sont pas naif. La frontière a été fermée. Et de la plus belle des manière. Non pas par l’armée mais par l’organisation d’un grand concert pour la paix en face de la provocation américaine. Répondant par la musique et la mobilisation pacifique et populaire à le tentative d’invasion.

L’ONU a dénoncé tout usage de l’aide humanitaire à des fins militaires ou politique. Et la Croix Rouge a publiquement annoncée qu’elle refuse de participer à cette provocation qui n’a rien à voir avec de l’aide humanitaire. Rappelons que les USA et l’UE ont bloqué des centaines de milliards de dollars d’avoirs venezueliens plongeant le pays dans la crise économique et que c’est des centaines de fois plus que les quelques millions d’euros d’aide humanitaire annoncée. S’il s’agit d’aide humanitaire. En effet la Russie a dénoncée l’achat massif d’armes, y compris d’armes lourdes, dans les pays d”europe de l’Est à destination des putschistes pro USA.

Ce 23 février a quitté le Venezuela pour s’installer en Colombie, avec ses maitres américains. Faisant le choix de l’invasion étrangère, de la colonisation contre son pays. Tout un symbole.

Dans le même temps, c’est plusieurs centaine de tonnes d’aides qui sont arrivées au Venezuela, envoyées par la Chine, Cuba et par la Russie sous l’égide de l’ONU à travers notamment l’organisation mondiale de la santé.

Le concert pour la paix mobilise plus que la provocation de Branson Guaido

Avec les images publiées sur les réseaux sociaux il est facile de vérifier lequel des deux concerts à la plus mobilisé. Et il n’y a pas photo.

A peine plus d’une dizaines de milliers de personnes assistent au concert de Branson. Malgré une affiche mobilisant les stars les plus connues de l’ américain.

Dans le même temps, c’est devant des artistes venezueliens que ce sont rassemblés avec courage et pacifiquement plus de 20 000 venezueliens.