Le samedi 25 janvier, le PRCF était présent à Paris au rassemblement contre l’intervention étrangère en Iran, au côté du Collectif ni guerre ni état de guerre. Un rassemblement perturbé par une bande de provocateurs partisans du Shah iranien, l’ancienne marionnette des États-Unis, qui n’ont eu cesse d’empêcher le bon déroulement des prises de paroles ainsi que de provoquer des bagarres avec les manifestants. Sans soutenir le régime obscurantiste et réactionnaire des mollahs, nous ne pouvons pas accepter les meurtres du général Soleimani et d’autres dirigeants iraniens et irakiens par l’armée étasunienne.   Bien qu’en perte de vitesse, l’impérialisme étasunien reste dangereux. Cette nouvelle agression impérialiste au Moyen-Orient doit être combattue par tous les communistes.