le capitalisme tue : 176 fois plus de risques de mourir du covid-19 dans un pays capitaliste que dans un pays socialiste !

Après un an et demi de pandémie de covid-19, l’humanité est terriblement frappée avec près de 4 millions de décès du covid-19 officiellement recensés par l’Organisation Mondiale de la Santé, alors que 182 319 261 personnes ont été infectés également selon l’ONU. La létalité moyenne du covid-19 serait donc de 2.17%, soit 21 fois plus importante que celle de la grippe saisonnière habituelle et ce malgré les mesures prises dans la plupart des pays. Cela étant, si le covid-19 est bien la cause de cette mortalité importante, 12 fois celle du paludisme ( 409 000 décès en 2019 pour 229 000 cas), il apparait désormais de manière statistiquement incontestable que le capitalisme est un facteur effroyablement aggravant tandis que le socialisme protège.

covid-19 : le capitalisme ce sont des millions de morts

Nous nous sommes penchés sur ce que nous disent les statistiques après plus d’un an et demi de pandémie de covid-19. En comparant les niveaux de protection ou de risque apportés par les pays selon qu’ils ont un système principalement capitaliste ou un système principalement socialiste ou d’inspiration socialiste. Une analyse menée sur la base des publiés par l’ultra capitaliste journal américain le Financial times.

D’un côté, les États-Unis, l’Union Européenne, mais aussi l’Inde et le Brésil et leurs 2 140 411 000 habitants. Que des pays du G20 totalisant une richesse de 42 349 milliards de dollars de PIB annuels pour leurs 2 140 411 000 habitants (soit un PIB par habitant de 17 569 $ en moyenne) et réunissant pays développés et en voie de développement:

  • USA : 21 430 milliards de dollars
  • UE : 16 210 milliards de dollars
  • Inde : 2 869 milliards de dollars
  • Brésil : 1 840 milliards de dollars

De l’autre, des pays socialistes comme Cuba et la Chine, le Vietnam ou d’inspiration socialiste comme le Nicaragua et le Venezuela, qui totalisent une population de 1 540 856 000 habitants. Bien moins riche avec un PIB annuel de 14 924 milliards de dollars (soit un PIB par habitant de 9 686 $ en moyenne, soit 1.8 fois moins) avec des économies développées ou en développement.

  • Chine : 14 340 milliards de dollars
  • Cuba 100 milliards de dollars
  • Vietnam 262 milliards de dollars
  • Venezuela 210 milliards de dollars
  • Nicaragua 12.5 milliards de dollars

En toute logique, avec moins de richesses ce sont les pays socialiste qui devraient avoir le plus de difficulté à faire face au covid-19. Eh bien c’est tout le contraire. Bien que disposant de 1.8 fois moins de richesses par habitant, les pays socialistes ont protégé 176 fois plus leurs habitants. S’il faut déplorer 184 morts pour 100 000 habitants du covid-19 au USA et même 248 au Brésil, soit de un peu moins à un peu plus de 2 décès pour 1000 habitants, à Cuba et en Chine ce sont respectivement 12 morts et 0.3 morts pour 100 000 habitants qui ont été déplorés durant la même période.

Quand en Inde il faut pleurer la mort de près d’un demi-million de personnes avec 402 005 décès officiellement enregistrés dans un pays à la population pourtant très jeune (plus de la moitié de la population a moins de 29 ans et à peine plus de 6% plus de 65 ans !) soit une mortalité de 30 décès du covid-19 pour 100 000 habitants, au Venezuela pourtant sous un affreux américain appuyé par ses alliés de l’Union Européenne et du bloc occidental, il y a 3 fois moins de décès (11.1).

Le capitalisme, c’est le virus !

Le capitalisme c’est donc près de 180 fois plus de morts, et donc la responsabilité de millions de morts en raison d’un système économique qui met la vie de l’humanité systématiquement et intrinsèquement en dessous des profits de la classe capitaliste. Écrasant les systèmes de santé, oppressant sous l’austérité les hôpitaux publics, détruisant les capacités de production de médicaments et équipements de soins, et privatisant les vaccins !

Observons que la France, 6e économie mondiale, et jadis champion de la recherche pharmaceutique a été incapable de développer un vaccin. Alors que la Chine socialiste, et même Cuba socialiste pourtant sous embargo ont développé très rapidement plusieurs vaccins efficaces. Et Cuba expérimente et dispose également de traitements du covid-19 ! Par ailleurs en Chine comme à Cuba socialiste, le dépistage, la prévention et le soin ont toujours été au cœur de la réponse sanitaire. Tandis que le régime Macron ordonnait aux Français de rester chez eux et de se débrouiller seuls avec du doliprane, la Chine construisait en urgence à Wuhan des hôpitaux pour accueillir et soigner tous les dépistés positifs, Cuba lançait des campagnes d’informations au porte à porte pour expliquer ce qu’est la maladie et comment s’en prémunir.

Au-delà de ces chiffres, soulignons également que le capitalisme est le responsable de la pandémie. si dès l’épidémie identifiée la Chine a pris des mesures drastiques en confinant Wuhan et les 60 millions d’habitants du Hubei, États-Unis et Union Européenne ont tout fait pour laisser les frontières totalement ouvertes, sans développer aucun test de dépistage durant de très longues semaines, au nom de la libre circulation des capitaux et des marchandises. La avant la vie. C’est bien cela qui a provoqué l’émergence de foyer de covid-19 partout dans le monde.

En conclusion, il en est du covid-19 comme du reste, pour s’en sortir, il faut sortir du capitalisme

JBC pour www.initiative-communiste.fr