La Bolivie crée un système de sécurité sociale pour assurer la santé pour tous.

Le gouvernement d’ a commencé le 2 janvier à enregistrer 5.8 millions de citoyens et investira environ 200 millions de dollars US dans de nouveaux hôpitaux et l’embauche de personnels de .. Dès mars, les boliviens auront accès à un système de universel et gratuit.

« Nous avons officiellement entamé le processus d’enregistrement pour le Système de santé unifié (SUS dans son acronyme espagnol) le 2 janvier », a déclaré M. Zarate le ministre de la Santéaux journalistes.

Adolfo Zarate a annoncé qu’une brigade de fonctionnaires de la santé ferait du porte-à-porte dans tout le pays pour enregistrer jusqu’au 28 janvier, dans la phase initiale, tous les Boliviens sans assurance âgés de 5 à 60 ans.

En une pour tous, aux USA la santé privée,

M. Zarate a expliqué que l’inscription prendra moins de deux minutes et que les habitants seront informés de l’endroit précis de leurs établissements de santé les plus proches. Les Boliviens pourront également s’inscrire gratuitement pour les soins de santé publique gratuits lors des foires locales sur la santé.

À partir du mois de mars, le SUS fournira à tous les Boliviens sans assurance des soins médicaux gratuits et de qualité que les citoyens doivent actuellement payer de leur proche ou pour la couverture desquels ils doivent contracter une assurance privée. Le gouvernement affirme que les régimes d’assurance privés et les personnes âgées de plus de 60 ans déjà couvertes par la sécurité sociale ne seront pas touchés par le nouveau régime.

Certains syndicats de médecins boycottent l’initiative de Morales. L’Association médicale de Bolivie projette de faire grève jeudi et vendredi contre le SUS en disant qu’il n’y a pas assez de professionnels ou d’infrastructures pour soutenir cette mesure de santé publique. Ils ajoutent que le budget prévu de 200 millions de dollars n’est pas suffisant pour traiter les quelque six millions de personnes non assurées du pays.

M. Zarate déclare qu’« au-delà d’un intérêt politique (pour les soins de santé gratuits), il y en a un encore plus grand : garantir le bien-être de la population. »

La presse locale explique qu’il y a déjà 3 300 hôpitaux publics en activité qui traitent tous les niveaux et toutes les variétés de maladies, mais le gouvernement projette d’ouvrir six nouveaux hôpitaux en août 2019.

L’administration espère enregistrer dans le Système de santé unifié les 5.8 millions de Boliviens qui n’ont ni couverture médicale ni assurance et déclare qu’elle embauchera 8 000 médecins et infirmières ces prochains moins pour prendre en charge les nouveaux adhérents au système.

L’économie de la Bolivie poursuit sa douzième année de croissance, avec un taux d’expansion de 4.4% rien qu’en 2018, loin devant le taux de croissance économique de la région, qui est à 1.2, selon la Commission économique des Nations unies pour l’ et les Caraïbes (ECLAC).

D’après https://www.telesurenglish.net/news/Bolivia-Rolls-Out-Universal-Health-Care-To-5.8M-Uninsured-20190102-0009.html