Cuba et l’Alba tiennent en respect « Tio Caiman » !

castro maduro

Castro et

 La quasi-totalité des médiacrates aux ordres qui se sont succédés depuis 1959 pour accabler le « totalitarisme castriste », faire silence sur l’inhumain blocus de et taire que les tortures et autres atteintes aux droits de l’homme à se rédoulent à GUANTANAMO, la base illégalement occupée par l’Oncle Sam à , célèbrent aujourd’hui la « poignée de main » entre . Battant ses records habituels de sottise et de conformisme anticommuniste, Pujadas s’est même demandé au 20 heures : « qu’est-ce qui a fait céder Cuba ? ». Comme si Cuba avait cédé quoi que ce soit : elle a ALBA-3LOGO_PART_COM_CUBANO. PCC cubademandé, comme elle l’a TOUJOURS fait, le respect de sa souveraineté et de sa dignité, elle a rappelé que le pays où les libertés sont menacées constamment a Washington pour capitale (2000 000 de personnes incarcées aux « States », dont une majorité de Noirs, que l’on continue de tirer comme des lapins !), et elle prévient que rien ne sera normalisé tant que l’embargo subsistera et que Cuba restera inscrite sur la liste des pays décrétés terroristes par Washington (qui intervient aux quatre coins du monde pour imposer sa loi à coups de putschs, d’espionnage et d’invasions !).
Chavez-Castro-MoralesBref, c’est bel et bien Obama qui, constatant que le blocus ne marche pas, s’efforce de déstabiliser l’île par d’autres moyens, en utilisant contre elle la tactique du Cheval de Troie plutôt que celle de l’assaut frontal, que ce peuple héroïque a mis en échec durant près de six décennies. D’ailleurs, dans les organisations régionales ou panaméricaines, c’est désormais l’Oncle Sam, et non plus Cuba, qui est totalement isolé. Sans parler de l’ALBA ou de la CELAC, la quasi-totalité des Etats sud-américains a condamné la récente note du gouvernement US décrétant le dangereux pour la sécurité intérieure des Etats-Unis. Quant à la PETITION MONDIALE lancée par le président vvénézulien Maduro pour dénoncer cet appel peu discret à l’invasion du , elle se couvre mondialement de millions de signatures.

Et c’est aussi pour soutenir Cuba, pour défendre le droits de tous les peuples à disposer d’eux-mêmes (y compris celui du peuple français entravé par l’UE transatlantique) que vous pouvez signer la pétition en ligne sur le site d’I.C.

solidarité avec le Venezuela - ambassade Paris