Pour stopper CETA TAFTA et Cie, il faut sortir de l’Union Européenne ! #stopceta #stoptafta

stop-tafta-stop-ue-cetaA l’initiative de différents collectifs associatifs et syndicaux, ces par dizaines de milliers et dans des dizaines de rassemblant que se sont tenus en France comme dans d’autres villes d’ ce 15 octobre des manifestations pour stopper le . 5 000 manifestants ont défilé de Stalingrad à Republique hier. Dans une ambiance dynamique et mobilisé, alors que le vote contre la ratification du du parlement de Wallonie a porté un premier coup à l’adoption de ce nouveau traité de libre échange imposé par l’Union Européenne

CETA : le traité de libre échange Union Européenne Canada, prélude au , adopté à marche forcée contre les peuples

prcf-ceta-tafta

banderole pour le FREXIT du PRCF au début du rassemblement pour la manifestation contre le CET – Paris 15 oct 2016

CETA. Vous n’avez jamais entendu parler ? Normal (sauf si vous lisez Initiative Communiste). Le CETA, acronyme de Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA) soit accord économique et commercial global (AECG) est un traité instituant une zone de libre échange quasi totale entre l’Union Européenne et le Canada. Ce traité résulte des négociations secrètes engagées entre la Commission Européenne et le gouvernement canadien depuis le 6 mai 2009 au sommet Canada-UE à Prague, mais en fait depuis bien avant. Jamais aucun travailleurs européens n’a été consulté sur ce traité de libre échange. Jamais. Le contenu du traité n’a été rendu public que 5 ans plus tard, le 26 septembre 2014 lorsque la Commission Européenne a scellé ce traité avec le Canada. Puis publié en version finale le 29 février 2016. La Commission Européenne prévoit une ratification de l’accord dès le premier semestre 2017, promulgation qui précéderait d’ailleurs la ratification par les pays membre de l’UE !

Outre les mesures d’ouverture des frontières, visant à renforcer le dumping social et environnemental en mettant en concurrence les travailleurs des deux rives de l’Atlantique, ce texte prévoit également la mise en oeuvre d’une justice privée, avec des “tribunaux” d’arbitrage primant sur les lois nationales. En clair, une multinationale pourrait faire condamner à de très très lourds dédommagements un état qui prendrait une législation (sociale ou environnementale par exemple) le défavorisant.

manif-ceta-paris-15-octobre-2016

Photo IC

Ce traité de libre échange institue de fait, comme le savent déjà les lecteurs d’Initiative Communiste, un Grand Marché Transatlantique, puisque des milliers de multinationales américaines sont déjà présentes au Canada.  Le CETA n’est donc qu’un prélude au TAFTA, traité de même nature que l’Union Européenne est en train de conclure, dans le dos des peuples et dans le plus grand secret, avec les Etats-Unis !

Comment ne pas rire jaune de tous ces représentants de commerces des multinationales, qui pour faire voter oui à Maastricht, pour prétendre que l’Euro protège, ne cessent de dire que l’Union Européenne et la zone euro sont des éléments de protection permettant à l’Europe de s’émanciper de la domination Etats-Unienne ! Ridicule alors qu’intégrée à l’OTAN et en passe désormais d’être 100% digérée dans un grand marché commun transatlantique consacrant le règne de la concurrence libre et non faussée de Seattle à Varsovie, la construction européenne est un élément de la politique impérialiste américaine. Comme la campagne contre le BREXIT de Washington l’a encore récemment démontrée !

Pour stopper CETA TAFTA et Cie, il faut sortir de l’Union Européenne !

cecilia malstrom TTIP TAFTA UEPétitions, manifestations… rien n’a pu influer sur les négociations secrètes menées par la Commission Européenne. Pas même les protestations tonitruantes (et hypocrites) du secrétaire d’Etat au commercer du gouvernement français Mathias Fekl, déclarant début septembre “À la fin du mois de septembre , je demanderai au nom de la France l’arrêt des négociations sur le Tafta”. A qui la Commission Européenne avait vertement rappelé que c’est pas les gouvernements qui décident (lire ici pour plus de détails) !

«Si les conditions sont remplies, la Commission européenne est prête à boucler l’accord à la fin de l’année» Margaritis Schinas Commission Européenne

juncker UE dictature europeLa commissaire européenne en charge des négociations du TTIP/TAFTA et du CETA, Cecilia Malmström avait d’ailleurs annoncé la couleurs d’un tonitruant et très clair “Je ne tiens pas mon manda des peuples européens”. Confirmant le “il n’y a pas de démocratie contre les traités européens” du président de la Commission. Bref, avec le TAFTA ou le CETA, ceux qui en douteraient encore ont une nouvelle preuve que l’Union Européenne c’est le totalitarisme des multinationales, des grandes banques et des marchés, en un mot la dictature du Capital écrasant les travailleurs, de Porto à Bratislava en passant par Rome, Paris ou Berlin !

Les faits sont là, têtus, pour stopper CETA TAFTA et Cie, il faut sortir de l’Union Européenne, de l’Euro ! Briser les chaines de cette dictature !

JBC pour www.initiative-communiste.fr


Signez la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’Euro !