France : les travailleurs en majorité pour un referendum pour la sortie de l’UE #FREXIT

Après le Brexit, le Frexit ? cela semble en tout cas être la volonté de la majorité de la classe ouvrière en France d’après les résultats de deux sondages réalisés en France à la suite du Brexit. De fait, les travailleurs constatent depuis des décennies maintenant le profond caractère de classe de l’Union Européenne. Une arme d’exploitation massive des travailleurs, construite par et pour l’oligarchie capitaliste pour écraser les travailleurs, liquider les droits sociaux et démocratiques, au nom de la « concurrence libre et non faussée » inscrite depuis l’origine dans les traités instituant l’Union Européenne. Dumping social, évasion fiscale, désindustrialisation, liquidation de la pèche et de l’agriculture, délocalisation, austérité et liquidation des services publics. C’est cela l’Union Européenne. Pour ne prendre que des exemples très actuels, la loi travail, le dumping social contre le statut des cheminots, la libéralisation de l’Energie avec la privatisation d’EDF sont les résultats directs des ordres de l’Union Européenne.

Une politique de gauche, progressiste, au service des travailleurs est interdite par l’Union Européenne. Et loin des manœuvres politiciennes stériles de ceux qui refusent de sortir de l’UE, les travailleurs, au Royaume Uni comme en France, ont bien compris que l’UE du Capital, pour s’en sortir, il faut en sortir. Une sortie qui sur des bases populaires, de progrès social et portée par la classe ouvrière ouvre de fait une réelle et solide perspective révolutionnaire. Tandis qu’y rester, c’est y rester. Emprisonné dans un capitalisme de plus en plus violent, fascisant, et belliqueux.

Les travailleurs (ouvriers et employés) massivement pour un referendum sur la sortie de l’UE :

A l’image des travailleurs britanniques qui ont massivement voté pour le Brexit, en France, ce sont les classes populaires qui se montrent les plus satisfaites (38% de satisfaits contre 35% de déçus du résultat du vote du 24 juin au Royaume Uni, sondage Elabe).

Une large majorité des français (57%) estime – à l’opposé du discours catastrophiste et terrifiant tenu par les médias du Capital – que le Brexit n’est pas une mauvaise chose pour la France (sondage Sofres).

les français et le brexit

Surtout, une large majorité des Français s’oppose à la poursuite de l’intégration européenne et réclame – de manière constante dans tous les sondages – moins d’UE. Seul 25% des français se prononcent pour d’avantage d’intégration entre les nations au sein de l’UE. LR, PS, EELV UDI et Cie qui à la suite du Brexit annonce le renforcement de la (dés) intégration au sein de l’UE – sont donc ultra minoritaires.

les français veulent moins d'UE
Logiquement d’après le sondage de la Sofres, une majorité des français (52%) se prononce pour l’organisation d’un referendum sur la sortie de l’UE (45% contre 44% et 11% de sans opinion).

français pour un referendum sur la sortie de l'UE

des résultats largement confirmés par le sondage Elabe du 29 juin 2016. Démontrant que la classe ouvrière est massivement pour l’organisation de ce referendum

referendum sondage elabe

Et une très large majorité de la classe ouvrière se prononce pour la sortie de l’UE (42% contre 32%)  tandis que ce sont les classes aisées et la bourgeoisie qui soutiennent le maintien dans l’UE (51% contre 25%)

Ouvriers pour la sortie de l'UE

 

 

Signez la pétition pour un referendum sur la sortie de l’UE (cliquez ici)


sondage TNS SOFRES