L’extrême droite au pouvoir tente d’interdire le parti communiste de Pologne. Réagissons contre le fascisme !

GRAVES MENACE SUR LE PARTI COMMUNISTE DE .

Communiqué de la Commission internationale du PRCF

Nous apprenons que de graves menaces pèsent sur l’existence légale du PC Polonais (KPP).

Le pouvoir cléricalo-fascisant du PiS (Droit et Justice), qui déjà, poursuit des militants du KPP devant les tribunaux, est en train de monter un dossier pour obtenir l’interdiction du PCP. C’est le ministère de la justice qui prépare ce mauvais coup contre la démocratie.

Le pouvoir tente de présenter le programme du PC comme anti-constitutionnel en s’appuyant sur l’article 13 de la Constitution qui condamne “les pratiques du système totalitaire”. L’utilisation du symbole ouvrier et paysan de la Faucille et du Marteau étant utilisé pour “démontrer” le lien entre le PC de Pologne et le .

C’est la Cour constitutionnelle qui tranchera sachant que le ministre de la justice est également procureur général et que les membres de cette Cour constitutionnelle ont été nommés par le pouvoir PiS…

Cette grave attaque contre le KPP et les libertés démocratiques en Pologne est le symbole de ce qu’est aujourd’hui l’UE : la Grèce matraquée à mort par une austérité sauvage et les libertés de pensée et d’organisation niées en Pologne.

Le PRCF appelle tous les démocrates à protester contre cette menace auprès de l’ ambassade de Pologne à Paris : paris.amb.info@msz.gov.pl

Poème de Martin Niemöller

Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester