Le PRCF soutient les communistes grecs contre la fascisation

Communiqué du 18 novembre 2020 – Paris – FFrappant de plus en plus fort sur la gauche populaire en général et sur le Parti communiste de Grèce (KKE) en particulier, le gouvernement réactionnaire en place à Athènes prétend interdire la manifestation destinée à commémorer les manifestations de novembre 1973 qui avaient provoqué la chute de la dictature des « colonels » grecs, ces créatures de l’OTAN. Le KKE, fer de lance de la résistance antifasciste, patriotique et populaire en Grèce depuis toujours, est particulièrement visé par la répression de ce gouvernement fascisant puisque le 17 novembre 2020, un député grec du KKE a été frappé.

manifestation du KKE place syntagma

LLe PRCF est naturellement solidaire des communistes grecs et de tous les antifascistes qui manifesteront ensemble en bravant la fascisation en Grèce. Il est d’autant plus nécessaire que le Sénat espagnol, appliquant à l’Espagne la motion scélérate du européen visant à criminaliser le communisme tout en banalisant le fascisme (19 septembre 2019), prétend faire adopter un texte analogue à Madrid à l’ des députés néo-franquistes du PP.

Le PRCF est naturellement solidaire des communistes grecs et de tous les antifascistes qui manifesteront ensemble en bravant la fascisation en Grèce. Il est d’autant plus nécessaire que le Sénat espagnol, appliquant à l’Espagne la motion scélérate du européen visant à criminaliser le communisme tout en banalisant le fascisme (19 septembre 2019), prétend faire adopter un texte analogue à Madrid à l’ des députés néo-franquistes du PP.

Bref, les organisations progressistes françaises qui, pour des raisons relevant du pédantisme historique, s’obstinent à nier la fascisation générale de l’UE maastrichtienne en crise et celle de notre propre pays, feraient bien de se réveiller enfin. Rappelons que le PRCF appelle à construire au plus tôt en France un Front Antifasciste, Patriotique, Populaire et Ecologiste visant à briser la fascisation en France, à sortir à temps de cette UE mortifère et à lancer une dynamique populaire conduisant au socialisme.

Le PRCF participera à toute action visant à dénoncer l’euro-fascisation, la macro-fascisation en France, et à marquer la solidarité des communistes et des progressistes français avec les communistes et les progressistes réprimés et persécutés des autres pays d’Europe et du monde.

  • Aymeric Monville (secrétaire de la commission internationale du PRCF )
  • Georges Gastaud et Fadi Kassem (co secrétaires nationaux du PRCF) ,

Deux images vues sur les réseaux sociaux dénonçant la fascisation du régime ND en Grèce

Commentaire de lecteur “Le PRCF soutient les communistes grecs contre la fascisation