De diverses manières plus ou moins visibles, le PMU polycéphale (LREM, LR, mais aussi le PS flanqué de ses éternels rabatteurs du second tour) qui dirige la France, verrouille, au moyen de sa domination médiatico-étatique ou de ses relais dans la société civile bourgeoise, sa domination quasi totale sur le pays.

Sans parler de la manière dont le système institutionnel monopolise la présidentielle au moyen des parrainages d’élus préemptes par les partis établis, on a vu, dans la dernière période, le ministre de l’Intérieur porter plainte contre Poutou, « coupable » d’avoir dénoncé les violences policières parfois mortelles, puis sommer Fabien Roussel de s’excuser (il s’est aussitôt aplati…) a propos des propos, certes outranciers, d’un chanteur anar invité à la fête de l’Huma. Dernièrement, c’est G. Kuzmanovic, candidat de « République souveraine », qui vient de se faire virer par un DRH qui a manifestement le sens du électoral… 

Et tandis que Zemmour passe en continu dans les médias, sans la moindre protestation du CSA (alors même que ce ténébreux personnage n’est toujours pas candidat, qu’il n’est soutenu par aucun parti et qu’il n’a aucun élu officiellement derrière lui…), ce même CSA interdit au PRCF d’accéder aux médias financés par tous les contribuables sous prétexte que le Pôle n’a pas d’élus et n’est pas encore médiatiquement répertorié… Joli cercle vicieux antidémocratique ! 

Ne parlons pas de Macron, en campagne non déclarée permanente, chéquier en main, ni du bruit de fond incessant produit par les médias, l’école (hélas !) et l’Université, contre le communisme historique, contre la Chine, contre Cuba ou la Russie… 

Ne parlons pas non plus du culte médiatique incessant rendu à la « construction européenne » arrimée à l’OTAN ou à Ste-Angela, la dame de fer de l’UE qui traité si généreusement le peuple grec. Encore moins de l’anglomanie et de l’américomanie obsédantes de nos gens de média qui étouffent tout public sur le basculement largement engagé de la France au tout-anglais de la mondialisation impérialiste…

Mais, comme disait Victor Hugo, « barrez l’avenir, vous aurez les révolutions! ».

A nous de nous y préparer en faisant grandir l’Alternative Rouge et Tricolore qu’impulse, malgré une censure qui finira bien par craquer, notre camarade Fadi Kassem. 

Car soit surviendra un « conflit de haute intensité » potentiellement salvateur entre l’oligarchie capitaliste et le peuple de notre pays, soit ce dernier sera irréversiblement entraîné vers un autre « conflit de haute intensité » : celui que prépare ouvertement le nouveau chef d’état-major de l’armée française vassalisee par l’OTAN à l’encontre des peuples russe, chinois. Et indirectement, du peuple français : car qui doute que la France survivrait à un tel engrenage suicidaire ?

Par Floréal, Prcf