Élection de Macron : le Parti Communiste Portugais inquiet de la situation en France et en Europe

Il n’y a pas qu’en France que les travailleurs, et donc les communistes, voient avec une grande inquiétude l’installation de au pouvoir : sa politique autoritaire, totalitaire, anti sociale, ultra libérale et liberticide inquiète partout en . De même que son inféodation à l’, et tout particulièrement sa collaboration avec l’Allemagne de Merkel. En témoigne le message d’alerte lancé par les camarades du Portugais suite au premier tour des législatives en France.

Force est de constater que les camarades portugais, à l’opposé des dirigeants du PCF-PGE qui en France n’hésitent pas à appeler à voter Macron à l’image de Robert Hue dès avant le premier tour de la présidentielle ou Pierre Laurent dès le soir du premier tour à 20H, appels renouvelés lors des législatives, y compris pour ses alliés du PS, ne mâchent pas leur mot pour désigner le danger Macron, pour le peuple français mais également pour tous les peuples d’Europe

Parti Communiste Portugais : sur le résultat du premier tour des élections en France

Les résultats du premier tour des élections législatives en France, qui sont le reflet des expressions politiques et idéologiques d’une crise structurelle toujours plus profonde du capitalisme en Europe, malgré le besoin d’analyses approfondies, ne sont pas sans causer de graves inquiétudes.

Avec un record d’abstentions, plus de 50%, qui reflète le détachement des Français d’un système politique submergé par une crise profonde et avec une loi électorale antidémocratique qui ne peut pas refléter la volonté de l’électorat, la perspective d’une majorité absolue pour le parti politique qui a été créé dans le cadre de l’élection de Macron, qui est clairement un instrument du grand capital financier, est de très mauvais augure.

En premier lieu, pour les travailleurs et le peuple français, qui sont déjà confrontés à une violente offensive en cours contre les droits du travail et les services publics ainsi qu’avec la constitutionnalisation planifiée de la réduction des libertés et des droits fondamentaux, qui a été mise en place avec l’état de urgence. Mais aussi en raison du renforcement proclamé de l’axe franco-allemand et des «coopérations renforcées» qui cherchent à imposer un nouveau bond en avant dans les politiques néolibérales, militaristes et fédéralistes de l’Union européenne.

Le , qui suit avec une grande préoccupation l’évolution de la situation politique en France et ses répercussions en Europe, exprime sa confiance que les travailleurs français et les forces progressistes ne permettront pas la mise en place dans ce grand pays d’un pouvoir autoritaire au service du grand capital européen et français, et défendra les intérêts des travailleurs et du peuple, sur la voie du progrès social.

12 juin 2017 – le bureau du Parti Communiste Portugais
traduction JBC pour www.initiative-communiste.fr le journal du PRCF