L’anticommunisme idéologie officielle de l’Union Européenne : déclaration des députés européens du KKE suite à la répression fasciste en Pologne !

eurofascisation europe anticommuniste UELes députés du au Parlement Européen ont présenté la question suivante dénonçant les récentes persécutions anticommunistes en Pologne (lire ici) :

Récemment des membres et des cadres du Parti communiste de ont été condamnés par le tribunal régional de Dabrowa Gomicza à des speines de prison qui dépassent neuf mois, à plusieurs mois de “liberté limitée”, à des peines de travaux forcés, ainsi qu’à des amendes, pour propagation de leurs idées dans le journal “Brzask” et le site internet www.kompol.org considérée comme une “infraction” et un “crime”. Le tribunal dans le but de les condamner, suivant les positions anticommunistes des autorités polonaises, a employé des accusations pourries et sans fondement concernant ” la promotion publique d’un système totalitaire”. Cela fait partie de leur tentative pour effacer et calomnier les avancées et les victoires des ouvriers sous le socialisme, le droit au travail, aux droits du travail et sociaux. Les autorités polonaises ont depuis des années interdit d’une manière provocatrice les symboles communistes et maintenant ils condamnent les communistes en invoquant les “valeurs démocratiques”.

Une semblable , condamnations et interdictions contre les Partis communistes a été aussi imposée dans d’autres Etats membres de l’UE, avec le soutien ouvert de l’UE qui a élevé l’ au niveau d’une idéologie officielle, quelque chose  qui va de pair avec  l’intensification  de l’attaque anti-populaire. Maintenant il y a  une évidence suffisante afin que chacun puisse comprendre ce que réellement signifie les déclarations de l’UE sur  “les valeurs de liberté et de démocratie” .

La Commission Européenne a été interpellée en ces termes: L’interdiction et la répression de l’idéologie communiste, la criminalisation de l’expression des idées communistes et l’activité des communistes imposée par les autorités et le gouvernement de Pologne, sont elles les “valeurs” de l’UE ?

Assurément, et malheureusement poser la question c’est y répondre. Face à l’eurofascisation en marche c’est par en faisant front ensemble, par le front antifasciste que les travailleurs, les peuples doivent se défendre, en brisant les chaînes de l’Union Européenne