UE-dictature1Le parlement néerlandais a rejeté une proposition de loi déposée par le SP pour abandonner la ratification de l’accord d’association Union Européenne Ukraine lors d’un vote le 19 avril à La Haye. Et ce alors que les néerlandais viennent de voter à une très large majorité NON à cet accord.

Cet accord d’association – poussé par l’Union Européenne – est à l’origine du coup d’état pro européen d’Euro Maidan qui a plongé l’Ukraine dans la guerre et conduit à l’installation d’une junte d’oligarques s’appuyant sur des mouvements fascistes soutenue par l’Axe UE / USA à Kiev.

Le vote s’est déroulé – à la demande du SP (parti communiste néerlandais) – de façon nominative et non selon le principe habituel d’un vote par parti. Chaque député a donc dû voté oui ou non à l’appel de son nom par le président du parlement.

Harry van Bommel, député du SP, l’un des principaux opposant à l’accord d’association et à l’origine de la proposition de loi, l’un des leaders de la campagne pour le NON au referendum, a déclaré son extrême déception de ce vote, en contradiction avec la décision populaire : « La décision exprimée par le peuple a été piétinée »

Le ministre des affaires étrangères Bert Koenders avait indiqué le 18 avril au Conseil Européenne qu’il n’avait pas décidé d’un abandon de la ratification de l’accord d’association UE Ukraine. Il a cependant indiqué que l’accord ne pouvait être ratifié en l’état après le vote du peuple néerlandais lors du referendum du 6 avril.

JBC pour www.initiative-communiste.fr