De Cahuzac à de Rugy, de Tian à Balkany, de Macron à Sarkozy : les corrompus en prison, l’Incorruptible au Panthéon !

De à de Rugy, de à Balkany, de Macron à  : les corrompus en prison, l’Incorruptible au Panthéon !

La corruption, dénominateur commun des « ancien » et « nouveau » mondes

            Dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 septembre 2019, Richard a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêt » dans l’ des Mutuelles se Bretagne[1]. Une nouvelle preuve que la corruption n’a peut-être jamais été florissante, bien au-delà de ce que la place de la France (au-delà de la 20e place) dans le classement mondial de la corruption laisse entendre. Car depuis cette mise en examen, les affaires de corruption s’enchaînent : Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale ; Dominique Tian, premier maire adjoint de Jean-Claude Gaudin (un autre spécialiste des affaires douteuses[2]…) à Marseille, est également menacé de prison ferme pour blanchiment de fraude fiscale[3] ; Hugh Bailey, patron de General Electric France, est visé par une enquête pour « prise illégale d’intérêt » après avoir été conseiller technique du ministre de l’Economie… Emmanuel Macron[4] ; Sylvie Goulard, qui a été nommée « commissaire européenne au Marché intérieur », est fortement soupçonnée d’avoir participé à l’existence d’emplois fictifs au Modem[5]

En somme, le « Nouveau monde » de Macron demeure le même que l’« Ancien monde » des Balkany, Sarkozy et compagnie : le triomphe de la corruption, de la « République » des copains et des coquins, des privilèges de l’Ancien Régime qu’a récemment illustrés l’aristocrate François Goullet de Rugy[6].

La corruption, ciment des ennemis de classe

            Précisons cependant que la corruption ne saurait s’arrêter aux délits précédemment évoqués. Elle se caractérise par des relations consanguines croissantes et endogamiques entre les services de l’Etat et les grands groupes capitalistes, monopolistiques ou non, publics ou privés. L’Union européenne fournit un excellent exemple de ces conflits d’intérêts permanents : commissaire à la Concurrence entre 2004 et 2009, Neelie Kroes était parallèlement « directrice de Mint Holdings Ltd., une entreprise offshore établie aux Bahamas, “du 4 juillet 2000 au 1er octobre 2009” », et ce alors que « le code de conduite de l’Union européenne dispose que “les membres de la Commission ne peuvent exercer aucune autre activité professionnelle, rémunérée ou non” »[7] ; et que dire de José Manuel Barroso, l’ancien président de la Commission européenne de 2004 à 2014 (le temps d’exercer deux mandats), qui a rejoint pendant l’été 2016 la surpuissante banque d’affaires Goldman Sachs[8], dont est également issu… Mario Draghi, ancien président de la Banque centrale européenne ?!

Ce pantouflage qui a pignon sur rue au sein même des Etats capitalistes, ce que démontre parfaitement le documentaire Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde, diffusé en 2012 sur… Arte[9] : on découvre ainsi qu’Henry Paulson, ancien PDG de Goldman Sachs, a délibérément laissé s’opérer la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008 lorsqu’il était secrétaire d’Etat au Trésor, tout en venant en aide dans le même à… Goldman Sachs. Comme le rappelle Bethany McLean, ancienne employée chez Goldman Sachs et désormais journaliste chez Vanity Fair, au sujet des conflits d’intérêts: « La corruption, ce n’est pas seulement quand quelqu’un passe un sac d’argent à un autre sous la table ; la corruption débute quand chacun pense déjà de la même façon. Et plus vous avez de personnes avec la même carrière réunies au même endroit, plus elles seront nombreuses à penser la même chose et à décider que certaines institutions doivent être sauvées, parce qu’elles sont déterminantes pour le monde. Et elles pensent cela sincèrement ; mais c’est le fait de croire cela qui pose déjà un problème. »

            « Penser la même chose » ? Cela se traduit par les réactions similaires de nombreux politiques au sujet de la condamnation de Patrick Balkany – dont le CV en matière de corruption est pourtant riche et impressionnant[10] –, dénonçant unanimement… la sévérité de la justice : Nicolas Sarkozy, lui aussi dans le viseur de la justice dans le cas notamment de l’affaire Kadhafi[11], a « de la peine pour lui [Balkany] »[12] ; Jean-François Copé, dont l’innocence n’ pas été clairement établie par la justice dans l’affaire Bygmalion[13], estime que « voir Patrick Balkany immédiatement incarcéré, c’est particulièrement sévère »[14] ; Nicolas Bay, eurodéputé du – mensonger et faussaire – « Rassemblement national », dénonce un « acharnement » de la part de la justice[15]. Comment ne pas voir dans ces réactions une énième manifestation d’un mépris et d’une justice de classe, qui n’hésite pas au quotidien à condamner – férocement – les « classes dangereuses », à l’image de ce jeune homme condamné à 6 mois de prison ferme en juin 2019 pour avoir… volé un sandwich et deux boîtes de jus d’orange dans un Franprix[16] – on rétorquera que l’individu en question récidivait… comme Balkany, non ?!

Quand la corruption est une « vertu » …

            Corruption, « incompréhension » quand un membre de l’ordre C.I.A. est condamné, impunité (les exemples abondent : Chirac, Pasqua, Lagarde, et sans oublier monsieur LuxLeaks Juncker[17]), appel à la clémence pour les leur[18]s : autant d’éléments déjà maintes fois exprimés par le passé et qui, pourtant, ne nuisent que rarement aux coupables – Cahuzac constituant une exception, et encore en ayant évité une peine de prison ferme (qui aurait pourtant été amplement méritée)[19]. C’est ainsi que Balkany reçoit toujours le soutien… de l’électorat de droite[20], lui qui est pourtant tant enclin à dénoncer l’« insécurité », la « délinquance », les « voyous », etc., mais à condition que soit sanctionnée la seule « violence des pauvres ». Car la « violence des riches »[21], elle, ne saurait être sanctionnée, et encore moins la « délinquance en col blanc » qui, globalement, bénéficie d’une très grande mansuétude de la part de la justice[22] (ainsi que de l’amnésie collective). Qui se souvient ainsi que le « héros » Danton et les « modérés » Girondins – sans compter le jouisseur Mirabeau –ont été clairement payés par le parti royal pendant la Révolution[23] ?! Récemment encore, en dépit d’importants soupçons de conflits d’intérêts, Alexis Kohler, proche collaborateur d’Emmanuel Macron, a vu une plainte déposée par Anticor à son encontre classée sans suite ; « Alexis Kohler était accusé par l’association de lutte contre la corruption Anticor de ne pas avoir fait état de ses liens familiaux avec l’armateur, dont il était devenu, en 2016, directeur financier de la filiale croisières. » …[24]

            Ces comportements des tenants du « pacte girondin » s’opposent totalement à celui d’un certain… Robespierre, déjà surnommé « l’Incorruptible » de son vivant mais dont on ne retient – de manière totalement fausse – que son soi-disant caractère « tyrannique » et « sanguinaire », et certainement pas sa détermination pour lutter contre les spéculateurs, les faussaires, les affairistes, les corrompus – à l’image des amis de Danton comme Fabre d’Eglantine, Chabot ou Basire –, et bien entendu les traîtres au service des ennemis de la Révolution. Mais la « légende noire », forgée par les ennemis de « l’Incorruptible » tout heureux de s’abandonner de nouveau dans la corruption dans de grandes largesses après l’exécution de ce dernier, efface les forfaits de tous ces corrompus réhabilités en « héros de la liberté ». C’est pourtant cette corruption qui détruit la République sociale, une et indivisible, tout en servant les intérêts des grands groupes privés et des monopoles d’Etat, ce que le documentaire Mafia et République – diffusé en février 2017 sur… Arte[25] – montre parfaitement. Comment ne pas citer ainsi l’affaire Elf-Aquitaine, qui permit à de nombreux administrateurs de l’entreprise publique – notamment sous le second septennat de François Mitterrand – de réaliser de juteux profits personnels opaques, le tout bien entendu en pillant les ressources pétrolières du continent africain et en assurant la bonne santé de la Françafrique[26]. Depuis, les grands groupes privés ont pris le relais, à l’image de Bolloré mis en examen car soupçonné « d’avoir utilisé les activités de conseil politique de sa filiale Havas afin de décrocher la gestion des ports de Lomé et de Conakry »[27].

La corruption, essence majeure de l’ordre C.I.A. et de l’UE

            La corruption s’épanouit à tous les niveaux de l’ordre C.I.A., et notamment au sein de l’UE qui, avec ses nombreux lobbies opérant en son sein[28], ses dirigeants corrompus à l’image de Juncker, etc., constitue un spectaculaire exemple. C’est pourquoi l’exigence de probité et d’intégrité doit nous pousser à envoyer les corrompus en prison, et la mémoire de l’Incorruptible au Panthéon. Car que l’on sache, Robespierre, Saint-Just, Babeuf, Marx, Engels, Lénine, Cachin, Thorez, Duclos, Frachon, Croizat ou Marcel Paul n’ont jamais trempé dans la corruption, dont la source d’alimentation la plus sûre demeure l’argent, « l’argent qui corrompt, l’argent qui achète, l’argent qui écrase, l’argent qui tue, l’argent qui ruine, l’argent qui pourrit jusqu’à la conscience des hommes », comme le déplorait… François Mitterrand au congrès d’Epinay de juin 1971 ; ce qui n’empêcha pas des membres du Parti « socialiste » de verser lui aussi dans la corruption[29]

            En somme, combattre la corruption nécessite de rompre totalement et définitivement avec l’ère néolibérale dans laquelle nous (sur-)vivons, ce nouveau visage du capitalisme mondialisé corrupteur et corrompu qui n’est que l’actuelle dernière étape de la mutation d’un ordre et d’une « justice » au service des intérêts de la classe des possédants. Et pour cela, plus que jamais, il convient d’en finir avec l’euro, avatar du Deutschmark au service de financiers et de spéculateurs corrompus, l’UE, cet immense temple de la corruption – au même titre que l’ensemble des institutions financières internationales (IFI) comme la Banque mondiale (BM) ou le Fonds monétaire international (FMI) que présida une certaine…Christine Lagarde –, l’OTAN, qui ancre la France dans l’ordre euro-atlantique, et bien entendu le capitalisme, ce système économique portant dans son essence même le principe de corruption.

Voilà pourquoi il faut rejoindre le Pôle de Renaissance communiste en France (PRCF) et participer à son double combat en faveur de la reconstitution d’un puissant Parti communiste franchement marxiste-léniniste – qui effrayait les adversaires de classe –, et de la constitution d’un Front antifasciste, patriotique, populaire et écologiste, un Fr.A.P.P.E. seul en mesure de vaincre Macron, le MEDEF, Merkel, Juncker, Le Pen, les faux « Républicains » et « Patriotes », la « mondialisation heureuse » (OMC, FMI et ALE), et bien entendu la mortifère UE appuyée par une fausse gauche eurobéate et en réalité social-libérale, autant d’agents de la corruption et de la destruction de la République sociale, démocratique, laïque, souveraine, une et indivisible ; et ce afin de conduire la France et tous les travailleurs vers de nouveaux « Jours heureux ».

Plus que jamais, pour s’en sortir, il faut en sortir : Frexit progressiste !


[1] Voir le lien suivant : https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/mutuelles-de-bretagne-pourquoi-richard-ferrand-est-il-mis-en-examen-pour-prise-illegale-d-interets-1186159.html

[2] Voir le lien suivant : https://www.franceculture.fr/emissions/politique/qui-gouverne-marseille

[3] Voir le lien suivant : https://www.20minutes.fr/justice/2600927-20190910-marseille-prison-ferme-requise-contre-dominique-tian-juge-blanchiment-fraude-fiscale?fbclid=IwAR0vLZiSfrjSohskSZJbGnrwP3tyP_vkqIb7br42XmBeIQaw0BZVayodA3Y

[4] Voir le lien suivant : https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/09/10/hugh-bailey-patron-de-general-electric-france-vise-par-une-enquete-pour-prise-illegale-d-interets_5508676_3234.html

[5] Voir le lien suivant : https://www.francetvinfo.fr/politique/modem/assistants-parlementaires-du-modem/soupcons-d-emplois-fictifs-au-modem-sylvie-goulard-entendue-par-les-policiers-le-jour-meme-ou-elle-est-nommee-commissaire-europeenne_3611127.html

[6] Voir le lien suivant : https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/1789-1989-2019-pour-sauver-la-revolution-combattons-la-reaction/

[7] Voir le lien suivant : https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/l-ex-commissaire-europeenne-a-la-concurrence-dirigeait-une-societe-offshore-601241.html

[8] Voir le lien suivant : https://www.challenges.fr/monde/europe/affaire-barroso-la-colere-des-citoyens-europeens-contre-les-conflits-d-interets_427927

[9] Il est vivement conseillé de se rafraîchir la mémoire sur le visage authentique du capitalisme en visionnant le documentaire (dont sont tirés les propos de McLean) au lien suivant : https://vimeo.com/49904381

[10] Voir le lien suivant (en ayant du temps !) : https://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/notre-dossier-balkany-et-les-affaires

[11] Il est conseillé de lire l’excellente BD Sarkozy-Kadhafi. Des billets et des bombes. Voir le lien suivant : https://www.editions-delcourt.fr/serie/sarkozy-kadhafi-des-billets-et-des-bombes.html

[12] Voir le lien suivant : https://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/affaire-balkany/video-j-ai-de-la-peine-pour-lui-reagit-nicolas-sarkozy-apres-la-condamnation-de-patrick-balkany-pour-fraude-fiscale_3616721.html

[13] Voir le lien suivant : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/09/13/les-exagerations-de-jean-francois-cope-sur-son-innocence-dans-l-affaire-bygmalion_4997065_4355770.html

[14] Voir le lien suivant : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/8h30-fauvelle-dely/voir-patrick-balkany-immediatement-incarcere-c-est-particulierement-severe-affirme-jean-francoiscope_3598791.html

[15] Voir le lien suivant : https://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/affaire-balkany/video-nicolas-bay-denonce-un-acharnement-de-la-justice-contre-patrick-balkany_3618609.html Est-ce parce que l’ex-Front national est lui aussi fortement soupçonné de fraude dans le cadre de l’affaire des assistants parlementaires du Parlement européen ? Pour rappel à ce sujet : http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-des-assistants-parlementaires-du-fn-des-echanges-accablants-devoiles-14-06-2019-8093595.php

[16] Voir le lien suivant : http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/yvelines-il-vole-un-sandwich-et-une-boisson-6-mois-ferme

[17] Voir le lien suivant : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/11/06/20002-20141106ARTFIG00410-ue-jean-claude-juncker-fragilise-par-leluxleaks.php

[18]

[19] Voir le lien suivant : https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2019/04/10/jerome-cahuzac-place-sous-bracelet-electronique_5448262_1653578.html

[20] Voir le lien suivant : https://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/affaire-balkany/bon-courage-merci-pour-tout-tenez-bon-je-vous-embrasse-a-levallois-un-livre-d-or-pour-soutenir-patrick-balkany_3617755.html

[21] En référence à l’ouvrage de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, dont parle cette dernière au lien suivant : https://www.bastamag.net/Monique-Pincon-Charlot-La-violence

[22] Voir le lien suivant : https://blogs.mediapart.fr/marguerite-dumas/blog/220219/les-delinquants-en-col-blanc-sont-ils-jamais-condamnes

[23] Que l’on écoute les conférences de Henri Guillemin, comme celle sur Danton au lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=cGJol2OGZvI Même François Furet, pourtant peu suspect de sympathie envers Robespierre, reconnaît que Danton fut corrompu.

[24] Voir le lien suivant : https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2019/08/22/l-enquete-du-parquet-national-financier-sur-alexis-kohler-classee-sans-suite_5501635_1653578.html

[25] Il est vivement conseillé de se rafraîchir la mémoire sur les liens entre mafia, industriels, banquiers et politiques véreux en visionnant le documentaire au lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=YBt4QUpQJpw (pour rappel, il y a trois épisodes).

[26] Voir le lien suivant : https://www.alternatives-economiques.fr/elf-aquitaine-etait-une-francafrique/00075334

[27] Voir le lien suivant : https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/12/13/le-groupe-bollore-mis-en-examen-pour-corruption-dans-l-affaire-des-ports-africains_5396656_1653578.html

[28] Voir le lien suivant : https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/23/petit-guide-de-lobbyisme-dans-les-arenes-de-l-union-europeenne_5466056_4355770.html

[29] Voir le lien suivant au sujet de « l’argent qui corrompt » : https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-06-22-L-argent-qui-corrompt


Commentaire de lecteur “De Cahuzac à de Rugy, de Tian à Balkany, de Macron à Sarkozy : les corrompus en prison, l’Incorruptible au Panthéon !

  1. 23 septembre 2019 at 16:25

    Où se situe encore la corruption ?
    * Macron va jusqu’à fonder 1 syndicat policier “maison”…
    Nini Panpan :-” Déjà invité sur les plateaux télés, alors que la plupart des agents sont même pas au courant qu’ils ont un nouveau syndicat ?!” (sic). déjà intronisé par les courtisans médiatiques de Macron 1er..et qui n’a pas encore beaucoup d’adhérents ?! le 21 septembre à Paris, BFMTV avait invité Axel Ronde, présenté à l’antenne comme “secrétaire général du syndicat de police En Marche”.
    https://www.facebook.com/Mr.Propagande.page/photos/a.582855315231005/1226009494248914/?type=3&theater
    https://www.liberation.fr/checknews/2019/09/22/qu-est-ce-que-le-syndicat-de-police-en-marche-vu-sur-bfmtv_1752893?fbclid=IwAR16iZXoFjMwYD8N4b84LcZjwk3giKKZdaj-r_Kp7l8rAgbhsUIIVvWMk5Y
    * Nos “grands ?” médias : * La #France, qui se glorifie d’être la pays des droits de l’homme, n’apparaît qu’en 32ème position du classement mondial de la liberté de la #presse 2019 établi par @RSF_inter derrière la Jamaïque, le Costa Rica, le Surinam, le Cap Vert ou encore le Ghana.
    https://www.businessbourse.com/2019/04/28/classement-mondial-de-la-liberte-de-la-presse-2019-la-france-grande-donneuse-de-lecons-en-32eme-position-un-vrai-desastre/?fbclid=IwAR1mTDcELtXvwaKcE1hlz5KdWMtYjg8e_qd6GO2RbTqD_befZeu3KIMhopM