Le mythe de l’alliance stalino-hitlérienne 1939 – 1941 – par Annie Lacroix-Riz #vidéo

À l’heure où le Parlement européen décrète l’équation nazisme = communisme, on nous certifie que le pacte de non-agression germano-soviétique du 23 août 1939 fut une cause majeure, voire la cause, de la Deuxième Guerre Mondiale.
Seule “l’alliance de revers” avait sauvé en 1914 la France de l’invasion allemande. Quand la révolution bolchevique “ébranla le monde” capitaliste, les “Occidentaux” la boycottèrent et ruinèrent, après avoir envahi et ravagé la Russie pendant trois ans de guerre, toutes les tentatives soviétiques de reconstituer cette alliance. Le sabotage fut spectaculaire entre guerre d’Espagne, Anschluss, , “déclarations d’amitié” anglaise et française avec le Reich et “farce de Moscou”. On n’oubliera pas la “Pologne des colonels”, complice ouverte du Reich depuis 1933, signataire avec lui de la “déclaration de non-agression et d’amitié” du 26 janvier 1934.

Commentaire de lecteur “Le mythe de l’alliance stalino-hitlérienne 1939 – 1941 – par Annie Lacroix-Riz #vidéo

  1. 5 octobre 2020 at 11:32

    Un oubli dans votre intervention relative à la position soviétique et aux archives de l’URSS non -publiéees qui anjnonce longtemps à l’avance un possible rapprochement avec l’Allemagne si les pays occidentaux maintiennent leur politique d’apaisement avec l’Allemagne : le remplacement en URSS en mai 1939 de Litvinov par Molotov. Comment l’expliquez-vous ? Cela ne signifiet-t-il pas que la menae relevait de paroles en l’air et que le ministre lui-même ne pouvait pas concevoir sérieusement cette politique ?