Samedi 19 mars de 14h30 à 16h30 Antoine Vatan est l’invité des conférences du café marxiste organisé par le PRCF de la région parisienne

– café Le Sputnik , 14-16 rue de la Butte aux Cailles, 75013 Paris.

La situation la classe laborieuse en France

 

« La fin de l’histoire » aura tourné court. Il faut maintenant porter un regard scientifique sur l’histoire du capitalisme. Tout le monde aura compris que quelque chose ne va pas. Le navire prend l’eau de toutes parts : Inflation, chômage, éducation, santé etc… Cette écume des choses est la révélation en surface de la contradiction profonde du capitalisme. Car il faut bien une explication à tout ce fatras. Or, que n’a-t-on pas dit au sujet du marxisme pour le discréditer ? Il faut dorénavant le remettre sur le devant de la scène afin de décrire la situation du prolétariat français, non pour dresser un tableau larmoyant, mais pour le comprendre et participer à son émancipation. C’est en assumant une certaine orthodoxie trop vite rejetée, y compris à gauche, au plus grand bénéfice de la bourgeoisie, et en raisonnant en scientifiques, que nous confronterons différentes explications du monde, dont celle de Marx, au réel. C’est ce qui permettra de comprendre que la situation du prolétariat français est le résultat de la fuite en avant du capitalisme qui tente de distancer un adversaire qui court toujours plus vite : la baisse tendancielle du taux de profit.