Hollande, vite un 49/3 pour casser le lycée! – Par Floréal #reformeducollège #greve8sept

prcf école conseil de classeAlors qu’il lui reste quelques mois à tirer, que son extrême impopularité bat des records, qu’une écrasante majorité de Français souhaite, au vu  de leurs abominables bilans respectifs, que les duettistes/duellistes Sarkozy/Hollande se retirent à jamais de la vie politique, Hollande annonce toute honte bue qu’il va « réformer » (contre-réformer serait plus approprié…) le .

Comme il a contre-réformé le premier degré en « allégeant » ses enseignements et en dénationalisant une partie du temps scolaire, mis sous la tutelle des municipalités avec les énormes disparités culturelles et financières que cela suppose ?

Comme il a contre-réformé le collège, avec l’aide de l’arrogante Vallaud-Belkacem, en bafouant l’avis majoritaire des enseignants, en affaiblissant les contenus d’enseignement et en instituant une « interdisciplinarité » bidon qui, en l’absence de bases disciplinaires solides et de moyens sérieux de concertation pour les profs, ne peut qu’aboutir à un bricolage généralisé porteur de régression culturelle de masse. Avec en prime la fuite programmée des classes moyennes vers le secteur privé…

Comme Allègre (PS) et Chatel (UMP) ont déjà tour à tour contre-réformé le lycée, sans que la « gauche » qui s’y était engagée, annule ces mesures funestes qui ont plombé l’enseignement du français, des maths, de l’histoire-géo, des langues… en aggravant l’inégalité de classe devant l’école ?

snes réforme du collègeComme il a contre-réformé le Code du travail, en imposant la Loi Travail à coups de 49/3, de violences policières et d’interdiction de manifester… Mais avec l’appui non dissimulé du MEDEF, de l’UE et des « LR », qui ont « oublié » de déposer une motion de censure !

Vous qui lisez ces lignes, renseignez-vous sur les votes parlementaires de vos députés respectifs, LR, écolos ou PS sur ces sujets et sur bien d’autres. Et refusant de voter dans le climat de chantage qui caractérise les seconds tours sous pression médiatique, évaluez le vrai bilan de ce Parti Maastrichtien Unique qui, tout en larmoyant sur les « valeurs républicaines », passe son temps à humilier les salariés, les syndicats, les services publics, leurs usagers, les électeurs de gauche… et en dernière analyse, la nation française que ces dictateurs au petit pied prétendent servir !