C’est trop d’honneur Monsieur Asselineau ! Par Floreal

Floreal PRCF – 27 mai 2019

N’ayant obtenu, malgré la mobilisation des militants , qu’un score marginal [1], M. accuse… le PRCF qui aurait dû appeler à voter pour lui au lieu de dénoncer ces élections destinées à légitimer la néfaste « construction » européenne. [2]

Nous ne méritons pourtant « ni cet excès d’honneur ni cette indignité ».

En effet,

  1. Les couches populaires et la jeunesse continuent de s’abstenir très majoritairement [3] parce qu’elles comprennent d’instinct, vu leur expérience de la « belle » Europe, que l’UE est une dictature supranationale qu’il ne faut pas valider par son vote. Cette donnée DE CLASSE ne compte peut-être pas pour M. Asselineau, mais elle est d’importance pour nous, militants franchement marxistes et communistes ;
  2. Le surcroît de participation a, comme prévu, profité surtout au tandem Macron-Le Pen [4] alors qu’un enjeu important était de tenter de desserrer cet étau des néolibéraux et des fachos qui enserre le peuple français ; en collant des milliers d’affiches pour l’abstention citoyenne, le PRCF n’a certes pas percuté fortement les couches moyennes, sensibles au matraquage européiste de tous les médias, mais il a agi pour élever qualitativement la signification politique de l’abstention populaire du point de vue de la conscience sociale et civique : et c’est l’essentiel pour faire le lien avec les futures luttes sociales, mille fois plus importantes pour l’avenir du monde du travail que la mascarade parlementaire de l’UE et tous les bulletins de vote UPR réunis ;
  3. Il est contradictoire d’accuser à la fois le PRCF d’avoir pesé négativement sur le score très modeste de l’UPR, et de n’avoir eu, par ailleurs, aucune influence sur les électeurs. Mais peut-être, cher M. Asselineau qui ne voulez toujours pas voir qu’il existe une lutte des classes objective, est-il difficile de comprendre que le message franchement anti-UE du PRCF peut être reçu avec sympathie par les électeurs populaires et « insupporter » les électeurs aisés, biberonnés à l’euro-atlantisme et à un écologisme aseptisé, castré de sa portée anticapitaliste objective ;
  4. La réalité est que la montée de la participation électorale ne pouvait, dans la problématique électorale réellement existante et malgré les mensonges électoralistes “une abstention = un vote pour Macron ou Le Pen” , que favoriser ce pseudo-duel et vrai duo Macron/Le Pen, que les deux acolytes du second tour de la présidentielle ont promu ensemble ; si l’on voulait casser le piège de ce pseudo-référendum électoral pour ou contre Macron, qui aimantait le scrutin autour de ces deux derniers, le mieux était de délégitimer le PIÈGE de cette élection ;
  5. Une fois de plus, M. Asselineau aura, à son insu, NUI au  ; pas seulement parce que c’est un Frexit PROGRESSISTE et anticapitaliste qui peut seul intéresser les masses populaires, mais parce que dire à chaque fois « je suis le candidat du Frexit » et obtenir poussivement à chaque fois un score inférieur à 2 points, c’est torpiller le frexit.
https://www.change.org/p/emmanuel-macron-seul-le-peuple-est-l%C3%A9gitime-macron-demission

Sans polémique inutile avec l’UPR, dont certains militants de gauche devraient plutôt nous aider à reconstruire un vrai parti communiste (au lieu de croire que la sortie de l’UE est « capitalo-compatible »), nous continuerons notre combat DE PRINCIPE pour délégitimer Macron, ce commis des super-riches, la 5ème « République » de plus en plus fascisante, l’euro, cette austérité continentale faite monnaie, l’UE, cette dictature de l’oligarchie, ET LE CAPITALISME, ce système régressif, antinational et fascisant.


[1] 13e position, 0.56% des inscrits, 1.12% des votants et 1.17% des exprimés soit 265 957, assez loin des 332 547 voix obtenues par M. Asselineau à la présidentielle mais plus que les 148 481 voix recueillies aux législatives qui ont suivie par les candidats UPR

[2] https://www.youtube.com/watch?v=c8YQO-sSU_E&feature=youtu.be&t=1267&fbclid=IwAR1M1iM7mMuDkZ_5PtDSiH8aztnGlqQ5Qo8QcUDIOj8IsWDK28oFa9saR0c

[3] 1er position, 49.88% soit 23,6 millions d’électeurs soit 89 fois plus que le nombre de voix de l’UPR

[4] https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/resultats-des-elections-europeennes-sanction-et-colere-populaire-illusions-et-desillusions/

3 Commentaires de lecteur “C’est trop d’honneur Monsieur Asselineau ! Par Floreal