Avant-garde – par Floréal

Pendant que M. Pierre Laurent prouve chaque jour par ses discours et ses actes que le PCF a définitivement cessé d’être une avant-garde, un reniement dont notre peuple paie quotidiennement la facture sociale, des militants franchement communistes s’efforcent de faire vivre cette notion léniniste plus vitale que jamais à une époque où les médias du capital oeuvrent en permanence la désorientation des classes populaires.

Sans autoproclamation dérisoire, mais en portant haut la flamme des Sans Culottes, des  Communards et autres Bolcheviks, le PRCF continue inlassablement son travail d’analyse et de proposition stratégique, non seulement au moyen du mensuel, Initiative , de son site internet, de ses livres théoriques, de sa revue Étincelles, non seulement en commémorant offensivement Stalingrad et Octobre 17, mais en allant régulièrement aux manifs populaires et aux entreprises pour y porter la stratégie novatrice des quatre sorties, de l’euro, de l’UE, de L’OTAN et du capitalisme, au moyen d’un large Front populaire et patriotique. Sans se fondre dans la France insoumise ni snober ce mouvement de masse, le PRCF appelle tous les  communistes à faire émerger un France FRANCHEMENT insoumise à l’UE supranationale et en marche vers la révolution socialiste. C’est pourquoi le PRCF constate avec intérêt que JLM a repris dernièrement à son compte le slogan PRCF “Brisons les chaînes de l’ Union européenne” voire la critique du caractère exterministe du capitalisme, que le PRCF promeut depuis sa fondation. Le chemin à parcourir reste cependant encore long pour en finir avec les illusions euroconstructives et les alliances en forme d’impasse avec Podemos et autres Hamon.

Raison de plus pour que les vrais communistes rejoignent le PRCF qui vise à la reconstruction d’un vrai PC et, dans l’immédiat, d’une large unité d’action de ceux qui veulent combattre et boycotter la mortifère “construction ” européenne du capital.

Commentaire de lecteur “Avant-garde – par Floréal

  1. Tcherbaiev
    30 novembre 2017 at 03:06

    La globalisation financière implique une globalisation des luttes.