(SNES – Philosophie) Motion soumise au vote en réunion d’entente

Les professeurs de philosophie réunis à l’occasion de la session 2012 du baccalauréat, alertent le ministre de l’éducation nationale sur l’avenir de l’enseignement de leur discipline.

La disparition du cadre national fixant les horaires en classe dédoublée met particulièrement en danger la possibilité même d’un enseignement de la philosophie dans les séries technologiques.

En effet, la diminution du nombre d’heures de présence des professeurs de philosophie devant leurs élèves induite par la “réforme du lycée”, remet en cause la possibilité d’un enseignement de qualité dans les séries technologiques et scientifiques.

Les professeurs de philosophie signataires de cette motion apportent leur soutien au   communiqué du 18 juin initié par le SNES  et ils protestent contre la  dégradation programmée des conditions d’apprentissages de leurs élèves ainsi que de leurs conditions de travail. Ils réclament donc, dans un 1er temps et dans l’urgence, le rétablissement des dédoublements, cadrés nationalement, dans les séries technologiques et le maintien des 4 heures professeur en série scientifique.