Scandaleux : le président LREM du Sénat et de l’Assemblée Nationale reçoivent le néo nazi ukrainien

Journalistes emprisonnés, anti-fascistes persécutés et assassinés, parti communiste ukrainien interdit son leader et ses militants arrêtés, camps de roms incendiés, bombardements et blocus permanent des populations civiles du Donbass russophone depuis 2014, personne ne peut nier la nature du régime alliance d’oligarques milliardaires et de milices ouvertement néo nazies installé à la faveur du coup d’état de Maidan en 2014 par l’Union Européenne et les USA. A la tête du parlement de Kiev et donc n°2 du régime après l’oligarque milliardaire Petro Poroschenko, le président de la Rada est Anrei Parouby. Un néo nazi ukrainien fondateur en 1991 du parti “social nationaliste d’. Et bien c’est cet homme que président LREM de l’Assemblée Nationale et président LR s’apprêtent à recevoir au parlement français, un scandale dénoncé par nos confrères du blog les-crises.fr. Nouvelle preuve des liens resserrés entretenus entre le et la junte de Kiev après la visite dans les dernières semaine du ministre des affaires étrangères de Macron à Kiev où il a annoncé  la livraison d’hélicoptères à l’armée de Kiev, sans aucun doute pour l’aider à mener ses attaques contre le Donbass.

L’agenda de Gérard Larcher  comme celui de François de Rugy confirment ce scandaleux rendez vous.

Une honte pour notre pays, et le masque qui tombe toujours plus pour le régime Macron, qui loin d’être une protection contre l’ au contraire pousse chaque jour un peu plus loin sa  violente politique anti-sociale sa rhétorique xénophobe et sa proximité avec les milieux d’. De l’indulgence complice du ministère Gérard Collomb avec les milieux d’ de la réception de Paruby par Larcher et de Rugy succèdant au soutien que lui avait accordé dans les années 90 le FN et Jean Marie Le Pen, à la loi immigration et à la multiplication des propos xénophobes des caciques du régime en passant par la répression du mouvement social, les symptômes et désormais les preuves de la fascisation du régime Macron sont nombreuses. Et plus nombreuses chaque jours.

MAJ : interpellé sur Twitter par Olivier Berruyer, François de Rugy a tenté de se justifier. Utilisant une rhétorique que n’aurait renié en aucune façon un Dalladier ou un Chamberlain. A vous de juger…

Ukraine : les milliards d’euros données par l’Union Européenne à la junte fasciste pour mettre la main sur le pays

D’aucuns se demanderont le pourquoi du comment de l’alliance de l’Union Européenne avec un régime fasciste à Kiev. Et bien c’est qu’il s’agit de la réédition du Drang Nach Osten visant à mettre la main sur les richesses naturelle, agricole et désormais industrielle de cette Ukraine faisant partie historiquement du monde slave. De 1940 à 2014, même causes, mêmes effets, poussant à la confrontation militaire. Et l’Union Européenne, l’OTAN et les USA de s’appuyer sur les réseaux d’extrèmes droites alliés de l’allemagne nazie durant la seconde guerre mondiale puis entretenus durant la guerre froide par l’OTAN et les Etats-Unis (et notamment la très actives organisation Gelhen) et dont les héritiers ont été mis au pouvoir avec le putch de 2014 à Kiev.

Peu de français le savent, mais tandis que le régime macron prétend qu’il n’y a pas d’argent pour les infirmières, les profs, les retraites, les salaires, c’est à milliards d’euros qu’il subvention avec le budget de l’Union Européenne la guerre et le régime de répression de Kiev. Sur la période 2014 -2020 d’après les chiffres du ministère des affaires étrangères français c’est 11 milliards d’euros qui sont ainsi donnés au régime de Kiev. On pourra également faire la comparaison avec l’aide refusé à la Grèce étranglée par les marchés financiers. Mais cette aide n’est pas sans contrepartie. Elle s’accompagne de la mise en coupe réglée du pays. Guerre économique contre les intérêts économiques russes dans le pays provoquant une crise économique sans précédent, et privatisation massive de ce qui reste du secteur et des actifs publics du pays. Sous l’égide de la junte fasciste de Kiev, oligarques ukrainiens et multinationales européennes et américaines mettent ainsi la main sur les mines, les meilleurs terres agricoles d’Europe et des outils de production industriels (notamment dans l’industrie spatiale et énergétique) parmi les plus avancés du monde.

Le changement de pouvoir à Kiev en février 2014 a conduit à une réactivation rapide de la relation UE-Ukraine. L’Union européenne a levé le régime de visa court-séjour avec l’Ukraine le 11 juin 2017. L’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne est entré en vigueur le 1er septembre 2017 (signé par l’Ukraine en 2014). Le 5 mars 2014, la Commission européenne avait adopté un ensemble de mesures d’aide financière s’élevant, pour la période 2014-2020, à 11 milliards d’euros, sous forme de prêts et de subventions issus du budget de l’UE et d’institutions financières internationales établies dans l’UE. Ces mesures visent à : 1/ aider l’Ukraine à stabiliser sa situation économique et financière, 2/ soutenir la transition, 3/ encourager les réformes politiques et économiques, 4/ favoriser un développement inclusif.

L’UE a mis en place trois assistances macro-financière (AMF). Les AMF I et II ont été déboursées (1,6 Md €), ainsi que la deux premières tranche AMF III (1,2 Md € sur 1,8 Md €). Le décaissement de la 3ème tranche, prévu fin 2017, n’est pas intervenu (conditionnalités sur la lutte anti-corruption, le secteur énergétique, la réforme des retraites, la privatisation des entreprises publiques).

Site internet du Ministère des affaires étrangères

 


Scandaleux : le fondateur du parti fasciste ukrainien Svoboda reçu à l’Assemblée et au Sénat !

Nous avons plusieurs fois parlé sur ce site d’Andrei Parouby, le cofondateur en 1991 du parti fascisto/néo-nazi ukrainien, au nom édifiant de “Parti Social-Nationaliste d’Ukraine” (devenu “Svoboda” en 2004). Petits rappels.

Parouby a dirigé la milice paramilitaire de ce parti, ce qui lui a donné l’occasion d’exprimer en 1999 toute son admiration à Jean-Marie Le Pen :

parouby-5

En 2016, la majorité des députés ukrainiens a trouvé que ce Parouby présentait un excellent profil, et l’a élu Président du Parlement (ce qui en dit long sur la classe politique actuelle de ce pays) (wikipédia):

conspiracy

 Andrii Parubii, alors l'un des leaders du SNPU

Seulement voilà, on apprend que Parouby va être reçu apparemment ce dimanche et ce lundi à l’Assemblée Nationale par François de Rugy, puis au Sénat par Gérard Larcher :

Je vous renvoie vers ce billet-ci et celui-là à propos du Parti Social-Nationaliste d’Ukraine qu’il a créé, et animé durant plus de 10 ans.

Vous trouverez également dans ce billet une traduction de certains de ses propos issus de son livre de 1999 :

On le voit animer ici de manière stupéfiante une séance à la Rada (assemblée nationale d’Ukraine), dans laquelle il tente d’influencer les votes, déniant toute réalité au caractère démocratique de l’Assemblée, de sorte à forcer le licenciement arbitraire de nombreux fonctionnaires (dont des juges).

Mais cela va sans doute avec son goût du débat parlementaire (musclé) :

Aimable dédicace de Jean-Marie Le Pen à Parouby et à ses “patriotes ukrainiens”