#Tract – S’opposer à la privatisation de Aéroports de Paris ! Rejoignez la campagne de signatures pour le Référendum d’Initiative Partagée (RIP) !

de Paris, c’est le patrimoine de la Nation. C’est une infrastructure stratégique pour la France. Aéroports de Paris, c’est Roissy et Orly, la plus importante plateforme aéroportuaire d’Europe. Financée par l’impôt des travailleurs de France, elle a été entièrement construite par eux. Alors, tous ensemble, empêchons la de nos aéroports. Rejoignez la campagne de signature du pour obtenir un contre la privatisation d’Aéroports de Paris. Téléchargez, imprimez, partagez, diffusez le du PRCF. Déjà plus 600 000 personnes ont signé la proposition de loi. Faites comme eux, cliquez ici pour signer :

LE PRCF S’OPPOSE A LA PRIVATISATION DE “AÉROPORTS DE PARIS” !

Le projet de loi PACTE qui prévoit la privatisation des aéroports de Paris, a été définitivement adopté à l’Assemblée Nationale le 11 avril dernier. Le contexte d’adoption du projet de loi a été particulièrement houleux : rejeté deux fois par le Sénat, il a essuyé de vives critiques de parlementaires de toutes obédiences politiques. Il est par ailleurs extrêmement impopulaire dans l’opinion publique : la moitié des Français a déclaré y être hostile et la dynamique de la pétition s’opposant à la privatisation se maintient de façon tout à fait encourageante.

Cette unanimité n’est pas étonnante quand on constate les dangers du projet en question : il engage davantage de coûts que de bénéfices pour l’État français (qui ne tire pas les leçons du précédent désastreux que fut la privatisation de l’aéroport de Toulouse) et affaiblit, toujours plus, l’emprise publique sur les transports ainsi que sur l’aménagement du territoire. Ce projet n’est pas le fruit du hasard ; il répond aux exigences toujours plus grandes de rentabilité du capital qui imposent de tout marchandiser et il s’inscrit dans le droit fil des directives européennes élaborées par et pour les monopoles capitalistes.

Alors que les Gilets jaunes et les syndicales expriment une combativité renouvelée contre la politique inique du capital, la lutte contre la privatisation d’ADP sera un élément important des mobilisations de la période qui vient.

Elle peut permettre de cristalliser l’opposition populaire au moment où la Fonction Publique, l’Éducation Nationale, les allocations chômage, les retraites, l’Hôpital et la santé publique… sont aussi dans la ligne de mire.

Une des voies pour cette lutte est le référendum d’initiative partagée (RIP) qui pour le ministre Lemaire « affaiblit la démocratie représentative » et pour le premier ministre, M. Philippe, pose un « grave problème démocratique »…

C’est pourquoi le PRCF a décidé de signer le texte « Contre la privatisation d’Aéroports de Paris, gagnons le référendum ! » tout en regrettant que le rôle de l’UE et de ses relais hexagonaux dans la privatisation générale du secteur public industriel et des services publics ait été passé sous silence.

Néanmoins, le PRCF participera à la dynamique unitaire permettant de développer la mobilisation contre l’euro-privatisation d’ADP et mènera, en outre, sa propre campagne militante sur cette question. En ce sens, il appelle à rejoindre les collectifs locaux en voie de formation et à en créer partout en France.

Pour le PRCF:
Fadi Kassem, responsable des actions unitaires,
Jo Hernandez, responsable commission Luttes

Télécharger, partager, imprimer, diffuser le tract !

20190722tractADP

Commentaire de lecteur “#Tract – S’opposer à la privatisation de Aéroports de Paris ! Rejoignez la campagne de signatures pour le Référendum d’Initiative Partagée (RIP) !